Rapport sur les comptes 2011 de l’Elysée et la gestion du 1er janvier 2012 au 15 mai 2012

Le Premier Président de la Cour des comptes a remis aujourd'hui au Président de la République son rapport sur les comptes 2011 de l'Elysée et la gestion du 1er janvier 2012 au 15 mai 2012.

Le rapport relève que les efforts des services de la présidence conjugués avec la fréquence des contrôles de la Cour ont engendré de réels progrès dans la gestion du budget de l'Elysée. Elle souligne toutefois, au vu de la gestion faisant l'objet du contrôle, que des améliorations peuvent encore être apportées dans l'allégement des charges, la maitrise des coûts et la transparence de certaines opérations.

Des initiatives en ce sens ont été prises depuis le 15 mai dernier à la demande du Président Hollande : renforcement de la cellule « marchés » de l'Elysée afin de généraliser le recours aux appels d'offres, réduction du coût des déplacements, plafonnement des rémunérations du chef de l'Etat et des membres de son cabinet, économies dans la gestion du parc automobile.

Ces premières décisions, qui seront suivies d'autres initiatives destinées à rendre la gestion plus rigoureuse, notamment celle de l'intendance et de l'ensemble immobilier de l'Alma, ont d'ores et déjà permis de dégager d'importantes économies qui se traduisent par la restitution de plus de 6 millions d'euros au budget de l'Etat en cette fin de gestion 2012 et à une dotation pour 2013 en diminution de 5%.

Restez connecté