Disparition de M. Ghassan Tueni

C'est avec une vive émotion et une profonde tristesse que j'ai appris la disparition de Ghassan Tuéni.

Je tiens à saluer la mémoire de ce très grand journaliste et diplomate libanais, dont l'exigence intellectuelle et le professionnalisme étaient reconnus et appréciés de tous bien au-delà du Liban, comme en témoigne le succès du quotidien An Nahar, dont il aura contribué à faire l'une des plus belles réussites de la presse quotidienne arabe de ces dernières décennies.

Malgré les épreuves qui ont tragiquement marqué sa famille, Ghassan Tuéni était resté un homme libre faisant en sorte que son rôle reste celui d'un citoyen engagé au service d'un Liban réconcilié avec lui-même et démocratique.

La France, avec laquelle Ghassan Tuéni était lié par une amitié ancienne, profonde et sincère, ressent douloureusement sa disparition.

 

Restez connecté