Il n’est pas acceptable de ne pas avoir les mêmes chances selon le pays où l'on est né, de ne pas pouvoir aller dans certains pays à l'école parce qu'on est une femme, de ne pas avoir accès à certains soins élémentaires.

Emmanuel Macron, discours à l’AGNU, New York, 25 septembre 2018

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, née de la Révolution française.

Les inégalités demeurent aujourd’hui intolérables – pas seulement en termes de revenus mais aussi d’accès à l’éducation, aux soins, quand ce n’est pas simplement à l’eau potable. Et c’est encore pire, dans beaucoup de pays, pour les femmes. Au-delà des souffrances individuelles qu’elles entraînent, les inégalités, qui rendent insupportables le statu quo, nourrissent légitimement beaucoup des contestations sociales et politiques qui déstabilisent certaines régions du monde.

Le dérèglement climatique affecte encore plus les populations vulnérables. Il ajoute de l’inégalité à l’inégalité, de l’insécurité à l’insécurité. C’est pourquoi nous ferons de la lutte contre le changement climatique une grande priorité de notre année du G7.

En prenant, dès le 1er janvier 2019, la Présidence du G7, la France veut s’attaquer aux racines du mal et faire un progrès réel vers le jour où l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen sera une réalité.

Pour relever ce défi, la France renouvelle profondément le format du G7 : le G7 2019 c’est votre G7, pour notre avenir – et plus seulement une réunion à huis clos entre chefs d’État et de Gouvernement. Le temps fort de cette année de réflexions et actions : le sommet du G7 à Biarritz, dans le Sud-Ouest de la France, du 24 au 26 août 2019.

Un G7 contre les inégalités

Les membres du G7, des organisations internationales et des dizaines de partenaires réunis pour lutter contre les inégalités

Plus forts ensemble

Parce que la plupart des enjeux sont désormais mondiaux (de la régulation du commerce à la lutte contre le réchauffement climatique, sans oublier le règlement de la crise migratoire et bien d’autres défis), six pays ont décidé en 1975 d’unir leur force pour mener une action collective en créant le « G6 », qui devint, avec le Canada, le « G7 » en 1976.
Ces sept pays sont : l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon, et le Royaume-Uni. L’Union européenne est également associée aux travaux du G7.

Chaque année, le G7 est présidé à tour de rôle par l’un de ses membres, qui détermine les grandes priorités qui seront au cœur des discussions. Autour de chacune des priorités du G7, la France associera de nombreux partenaires : organisations internationales, ONG, collectivités locales, chercheurs, entreprises. Le G7 sera une œuvre collective.

Cinq objectifs pour lutter contre les inégalités

En 2019, pour permettre à chacun(e) d’avoir les mêmes chances dans la vie quelles que soient ses origines, son sexe ou le lieu où il/elle vit, mais aussi pour assurer la stabilité globale et la paix, la France souhaite que les objectifs du G7 soient :

  • la lutte contre les inégalités de destin, en favorisant particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à l’éducation et à des services de santé de qualité ;
  • la réduction des inégalités environnementales en protégeant notre planète grâce aux financements en faveur du climat et d’une transition écologique juste, la préservation de la biodiversité et des océans ;
  • le renforcement de la dimension sociale de la mondialisation, autour de politiques commerciales, fiscales et de développement plus justes et équitables ;
  • l’action pour la paix, contre les menaces sécuritaires et le terrorisme qui déstabilisent les fondations de nos sociétés ;
  • l’exploitation des opportunités offertes par le numérique et l’intelligence artificielle.

Un communiqué final

Le but du G7 est d’acter de nouvelles actions à mettre en place pour remplir les objectifs (précédemment définis dans le cas du G7 2019).

Comment arriver à ces décisions ?

  • De nombreux acteurs (élus, experts, représentants de la société civile, entreprises…) forment des groupes de travail et élaborent des propositions.
  • Les ministres préparent, chacun dans son domaine, des solutions.
  • Les leaders actent d’un plan d’actions, publié sous la forme d’un communiqué à l’issue de leurs échanges.

Tout au long de l’année, les « sous-sherpas » et les « sherpas » (représentants personnels des chefs d’État et de gouvernement) préparent le sommet à partir de ces travaux.

Huit dates à retenir

Le Sommet de Biarritz aura lieu du 24 au 26 août 2019 avec les Chefs d'État et de Gouvernement des sept pays membres.
Mais tout au long de l'année 2019, des réunions au niveau ministériel seront organisées :

Le G7… et vous !

Parce que la lutte contre les inégalités concerne tous les acteurs de la société (citoyens, entreprises, décideurs publics…), le Président de la République, Emmanuel Macron a décidé de renouveler le format du G7.

Les citoyens, acteurs de leur destin

On ne peut avancer vraiment et de manière efficace sans mettre tout le monde autour de la table : décideurs publics, mais aussi entreprises et citoyens. Cette démarche est déjà celle du Président Emmanuel Macron sur le climat avec la coalition One Planet qui met en œuvre des actions concrètes pour le climat en réunissant tous les acteurs concernés (comme les associations et les entreprises).
Il a décidé d’appliquer ce format au G7.
Les citoyens étant les premiers impliqués par ce qu’il se décide au G7, ils y seront donc associés étroitement.

Tout le monde aura son mot à dire : les jeunes (Youth 7), les femmes (Women 7), les organisations non gouvernementales (C7), les syndicats (Labour 7), les employeurs (Business 7), les centres de recherche (Think tanks 7) et les académies des sciences (Science 7).

L’Afrique, partenaire du G7

La lutte contre les inégalités touche tous les continents.
Ce G7 ne sera pas seulement une réunion entre sept pays mais une occasion de travailler plus largement avec tous ceux qui partagent nos valeurs et sont prêts à se mobiliser pour avancer ensemble.
Parmi les partenaires présents, les pays d’Afrique auront une place particulière. Le continent est un vivier de défis de développement, mais aussi d’opportunités pour construire l’égalité à venir. Il est illusoire de penser des solutions pour l’avenir sans inclure le continent le plus jeune du monde. L’Afrique sera donc partenaire privilégié des réflexions du G7 sur la paix, le climat ou l’intégration régionale. Comment ? En créant, par l’entrepreneuriat et l’innovation, de nouvelles opportunités pour la jeunesse.

Égalité femmes-hommes, climat : deux combats prioritaires pour changer le quotidien

Lutter contre les inégalités dans le monde, c’est lutter pour l’égalité entre les femmes et les hommes, contre les violences faites aux femmes, mais aussi pour préserver notre planète.
On ne peut parler d’inégalités sans mettre en priorité la lumière sur celle qui touche la moitié de la population mondiale : les femmes. Le Président Emmanuel Macron en a fait la Grande Cause de son quinquennat et aura pour objectif l’adoption de mesures ambitieuses dans ce domaine.
Les conséquences du changement climatique (ouragans, inondations, maladies respiratoires...) touchent particulièrement les plus vulnérables. La lutte pour le climat s’articule donc autour de deux points : ralentir le changement climatique, et protéger ceux qui en subissent les effets directs.

Une séquence du One Planet Summit, organisée à Biarritz, portera des solutions concrètes en faveur du climat, de la biodiversité et des océans.
Ces deux engagements sont l’opportunité de donner une dimension très concrète à nos priorités, en visant une double certification de la présidence française en matière d’environnement et d’égalité femmes-hommes.

Biarritz

Le sommet du G7 aura lieu dans le Sud-Ouest de la France, à Biarritz.


Biarritz est une ville basque qui entretient une tradition d’accueil riche et vivante, reconnue et appréciée.

Station balnéaire de l'Océan Atlantique réputée pour ses vagues et ses surfeurs, Biarritz innove dans l’économie bleue.

Frontalière de l'Espagne et tournée vers l'Amérique, Biarritz est une ville ouverte sur l'Europe et sur le monde… Elle accueille chaque année des visiteurs du monde entier.

Biarritz recevra le sommet du G7 du 24 au 26 août 2019.