Publié le 17 décembre 2019

Rapport de Biarritz sur les engagements du G7 en faveur du développement (17 décembre 2019)

La présidence du G7 a rendu public le 17 décembre 2019 le Rapport de Biarritz sur le développement, qui dresse un bilan des engagements pris par le G7 pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Le rapport salue le rôle de premier plan joué par le G7 pour répondre aux grands défis globaux (protection de la planète, éducation, égalité femmes-hommes, santé, stabilité internationale). Il rappelle que les pays du G7 fournissent ensemble les trois-quarts de l’aide publique au développement mondiale, soit 114 milliards USD en 2018, et jouent un rôle moteur pour mobiliser d’autres financements publics et privés en faveur du développement durable. Il revient sur le rôle d’impulsion du G7 pour proposer des solutions concrètes, comme en témoignent le succès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dont les pays du G7 sont les premiers contributeurs, du Partenariat mondial pour l’éducation, de l’initiative Muskoka sur la santé maternelle et infantile, ou encore de l’initiative de l’Aquila qui a permis de mobiliser plus de 20 milliards USD en faveur de la sécurité alimentaire.

Le rapport souligne que le G7 doit poursuivre ses efforts pour répondre à l’aggravation des inégalités à l’échelle de la planète et au sein des pays, en lien avec les pays partenaires, les organisations internationales, les acteurs de la société civile et le secteur privé, en vue de contribuer à l’atteinte des ODD à l’horizon 2030. Il identifie plusieurs engagements pris par les chefs d’État et de gouvernement du G7 qui nécessitent un investissement accru : la lutte contre la perte de biodiversité et les déchets plastiques marins, la facilitation du commerce dans les pays en développement et la lutte contre l’insécurité alimentaire, qui affecte aujourd’hui plus d’un quart de la population mondiale.

Depuis 2009, le G7 rend compte tous les trois ans de l’atteinte des engagements pris en faveur du développement. Le Rapport de Biarritz est le quatrième rapport de redevabilité du G7 : il a été élaboré par le groupe de travail redevabilité du G7, composé d’experts des pays membres, qui s’est réuni à Paris à trois reprises en 2019. Il évalue l’atteinte de 48 engagements pris par le G7 dans 10 secteurs (aide publique au développement et efficacité de l’aide, développement économique, santé, sécurité alimentaire, éducation, égalité femmes-hommes, gouvernance, paix et sécurité, environnement et énergie, mobilité humaine).

Voir tous les articles et dossiers