Publié le 4 octobre 2019

Biarritz après le G7 : l'indemnisation des commerçants

Conformément aux engagements pris par le Président de la République lors de la séance de clôture du sommet du G7 à Biarritz, les commerçants ayant eu à subir des pertes importantes suite à la tenue du G7 seront indemnisés.

Gerald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics, et Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, ont, ainsi, signé le 24 septembre 2019 la circulaire relative à l’aide exceptionnelle aux entreprises commerciales, artisanales et de services ayant subi d’importantes pertes à la suite de l’organisation du sommet du G7 à Biarritz.

Sont concernées, toutes les villes touchées par des nuisances ou des incidents, à savoir Biarritz, Bayonne, Urrugne, Hendaye, Bidart, et Anglet.

Toutes les entreprises commerciales, artisanales et de services, situées dans ce périmètre et qui ont subi un dommage lié à l’organisation du G7 peuvent prétendre à une aide.

Une fois passée la phase initiale de recueil des demandes d’indemnisation des commerçants, un comité se réunira avant la fin du mois d’octobre sous la présidence du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et en présence des représentants des principaux services départementaux de l’Etat et des organisations consulaires.

Ce comité examinera chaque cas individuel afin de déterminer le préjudice subi avant d’attribuer une aide, qui sera plafonnée à 2 000 euros pour chaque commerce, avec un plafond spécifique fixé à 4 000 euros pour les commerces biarrots situés en « zone rouge ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la ville de Biarritz, ou de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Voir tous les articles et dossiers