Publié le 1 janvier 2019

Le Sommet de Biarritz

Les inégalités demeurent aujourd’hui intolérables – pas seulement en termes de revenus mais aussi d’accès à l’éducation, aux soins, quand ce n’est pas simplement à l’eau potable. Et c’est encore pire, dans beaucoup de pays, pour les femmes. Au-delà des souffrances individuelles qu’elles entraînent, les inégalités, qui rendent insupportables le statu quo, nourrissent légitimement beaucoup des contestations sociales et politiques qui déstabilisent certaines régions du monde.

Présidente du G7, la France s’attaque aux racines du mal et agit pour un progrès réel vers le jour où l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen sera une réalité.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, née de la Révolution française.

Pour relever ce défi, la France renouvelle profondément le format du G7 : le G7 2019 c’est votre G7, pour notre avenir – et plus seulement une réunion à huis clos entre chefs d’État et de Gouvernement. Le temps fort de cette année de réflexions et actions : le sommet du G7 à Biarritz, dans le Sud-Ouest de la France, du 24 au 26 août 2019.

© Présidence de la République.

Pour apporter des réponses concrètes, efficaces, innovantes aux :

  • 783 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté.
  • 265 millions d’enfants qui n’ont pas accès à l’école.
  • 620 millions d’enfants à scolariser en plus dans le monde d’ici 2030, dont 444 millions d’Africains.
  • 200 millions de femmes qui n’ont pas accès à la contraception.
  • Plus d’un milliard de femmes qui ne sont pas protégées par la loi si elles viennent à subir des violences dans leur foyer.
  • 100 millions de personnes qui sont condamnées d’ici 2030 à une situation d’extrême pauvreté, si nous ne tenons pas nos engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique.
  • 690 millions d’enfants qui vivent dans les régions les plus exposées aux conséquences du changement climatique, victimes des inondations, des sécheresses, de la montée des eaux, de la raréfaction des ressources.
  • Aux aspirations de la jeunesse, soit près de deux milliards de personnes âgées de 10 à 24 ans et qui vivent pour 90% d’entre eux dans un pays en développement.

Et parce que la lutte contre les inégalités concerne tous les acteurs de la société (citoyens, entreprises, décideurs publics…), le Président de la République, Emmanuel Macron a décidé de renouveler le format du G7.

Le sommet de Biarritz sera à l’image de cette nouvelle méthode de travail.

Dès le 25 août, le G7 associera des pays partenaires qui partagent nos valeurs et notre ambition de faire bouger les lignes.  

Il s’agira aussi de sortir de la seule logique des "communiqués finaux".

Voir tous les articles et dossiers