Comment apporter des réponses et des solutions concrètes aux difficultés que rencontrent les citoyens d’Outre-mer ? C’était l’objectif du voyage officiel du Président de la République dans les Outre-mer de l’océan indien, du 22 au 25 octobre 2019.

Ce déplacement de quatre jours a conduit Emmanuel Macron de Mayotte à L’île de La Réunion, en passant par l’île de Grande Glorieuse, où il est le premier Président de la République à s'être rendu.

Suivez les différentes étapes de la visite :

Comprendre les enjeux :
 

Étape 1 : Mayotte.

  • ➜ À Mayotte, le Président Emmanuel Macron a passé en revue le dispositif de lutte contre l’immigration clandestine. C’est l’un des défis que Mayotte doit relever pour la sécurité de ses citoyens.

Le 1er février 2019, à l’occasion d’un grand débat avec les maires de Mayotte, le Président a annoncé la mise en place d’un plan de lutte contre l’immigration clandestine : « Shikandra ».

Les deux objectifs principaux sont : protéger les frontières de l’île au niveau maritime et être plus efficace sur terre dans l’interpellation, la lutte contre le travail illégal et la lutte contre les habitations illégales. Le Président a vu les premiers résultats de ce plan. En savoir plus.

  • ➜ C’est ce qu’attendent les Mahoraises et les Mahorais : le plan de convergence et le développement de Mayotte étaient au centre des discussions.

Cette visite était l’occasion d’échanger avec les élus et les Mahorais sur le déploiement très concret des engagements pris au ministère des Outre-mer avec le contrat dit "de convergence". Ce contrat, c’est 1,6 milliards d'euros d'investissements dédiés à la santé, à l’éducation, au logement, à l'accès à l'eau, ainsi qu’aux infrastructures de transport (en particulier l’aéroport et le port). Mayotte attendait ces mesures, elles sont là. En savoir plus.

  • ➜ Saluer l’action des femmes investies dans la vie locale.

À l’occasion d’un dîner avec les femmes investies dans la vie locale, le chef de l’État a profité également de sa venue à Mayotte pour rendre hommage aux « Chatouilleuses », ce collectif de femmes qui défendit dans les années 1970 le maintien de Mayotte dans la République française.
 

Étape 2 : l’île de Grande Glorieuse

  • ➜ Un petit pas pour le Président, un grand pas pour la biodiversité.

Le Président de la République s’est rendu sur l’île Grande Glorieuse, parc naturel marin inhabité, terre de tortues et haut-lieu de la biodiversité. C’est la première fois qu’un Président de la République foule le sol de cette île, aux paysages paradisiaques certes, mais en danger si nous n’agissons pas pour la protéger.

Après avoir échangé avec les experts scientifiques et les responsables associatifs qui l’accompagnaient, il a pris la décision de classer en réserve naturelle nationale cette île et les eaux qui l'entourent. Retrouvez le message que le Président Emmanuel Macron vous adresse depuis cette île.
 

Étape 3 : La Réunion

Sur l’île de La Réunion, 40% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté, où le taux de chômage est de 20% et où ce dernier atteint les 50% chez les jeunes. Il est urgent d’agir.
 

  • ➜ Travailler au développement économique de l’île.

Le Président de la République a mobilisé pour attirer les entreprises et les talents. Après le sommet « Choose France » à Versailles, et le sommet « Choose Grand Est » dans la région éponyme, le Président poursuit les déclinaisons territoriales et ultramarines de ces sommets visant à catalyser des énergies et des investissements en faveur des territoires de France. C’est pourquoi La Réunion a accueilli le sommet « Choose La Réunion ».

Ce dernier était axé sur l’investissement des entreprises françaises et internationales sur cette île située au cœur d’une géographie unique, à la porte de l’Afrique, à proximité du sous-continent indien et dans l’axe Indo-Pacifique. (Ré)écouter son discours.

  • ➜ Favoriser l’accès à l’emploi, l’insertion et l’inclusion sociale de l’île.

Le Président est allé à la rencontre de demandeurs d’emploi et de porteurs de projet d’insertion à la mission locale de Saint-Paul. Il est revenu à cette occasion sur l’ensemble des outils mis en œuvre depuis le début du quinquennat pour favoriser l’accès à l’emploi. Retrouvez sa déclaration.

  • ➜ Se confronter aux réalités des citoyens.

Aller au contact des réalités et voir les difficultés : le Président s’est rendu dans le quartier des Camélias à Saint-Denis, pour écouter et échanger avec les habitants.

  • ➜ Porter la réussite des agriculteurs pour l’économie et l’emploi.

Dernière étape de son déplacement, la visite d’une exploitation agricole puis un repas partagé avec des acteurs des filières agricoles de La Réunion. Sur cette île, l’Agriculture est un modèle de réussite. C’est le territoire ultramarin où la production alimente le plus le marché domestique. Le Président de la République a annoncé des mesures pour permettre l’autonomie alimentaire d’ici 2030 et l’exportation de produits à haute valeurs ajoutés. (Ré)écoutez sa déclaration en conférence de presse.

Découvrez tous nos dossiers