Publié le 22 octobre 2019

Déclaration du Président de la République à son arrivée à Mayotte

Première étape de la visite du Président de la République dans les Outre-mer de l’océan indien : Mayotte.

Regardez la déclaration du Président de la République à son arrivée :

Déclaration du Président de la République à l'aéroport de Mayotte.

22 octobre 2019 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration du Président de la République à l'aéroport de Mayotte. - PDF 108 Ko

Bonjour Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux d'arriver en cet instant à Mayotte, de retrouver nos îles et de pouvoir passer ces deux jours, presque, parmi nos compatriotes avec un premier objectif qui est d'aller au contact des Mahoraises, des Mahorais, pour évoquer les difficultés du quotidien.

Je sais qu'il y en a eu ces derniers mois, ces dernières années, qui ont touché justement les questions de sécurité, d'immigration, parfois de logements insalubres. On le sait.

Le premier objectif est d'apporter des réponses extrêmement concrètes à ces difficultés. Plusieurs réponses ont déjà été apportées, durant ces derniers mois, avec des décisions profondes et j'y reviendrai, mais je pense que ce moment de contact, d'échange est indispensable. Ce sera aussi l'occasion d'échanger avec les élus ; ici présents, qui sont fortement engagés évidemment à leurs côtés.

Le deuxième objectif est de passer en revue le dispositif SHIKANDRA que nous avons mis en place pour lutter contre l'immigration clandestine et illégale. Un gros travail a été fait ces derniers mois. Nous avons déployé maintenant un dispositif civilo-militaire, qui engage plusieurs forces de notre armée avec nos soldats, nos marins qui sont disposés, mais également la police et la Gendarmerie avec des moyens multiples qui sont aussi mis à disposition. Nous allons, avec les ministres, les passer en revue. Nous allons aussi regarder l'efficacité de ces dispositifs dont l'objectif, je le rappelle, est de procéder à environ - c'est l'objectif que nous nous sommes donnés - 25 000 retours de clandestins qui aujourd'hui sont sur l'île, sur les îles. Aujourd'hui, quand je regarde les chiffres, nous sommes en ligne avec ces objectifs que nous nous sommes fixés. Ceci vient compléter, par ailleurs, les accords que nous avons pu signer avec les Comores, qui améliorent aussi la coopération entre la France et les Comores sur ce sujet.

Enfin, ce déplacement que nous effectuons avec les ministres sera l'occasion de déployer véritablement les engagements que nous avons pris il y a quelques mois au ministère des Outre-mer avec le contrat dit "de convergence". Ce sont 1,6 milliards d'euros d'investissements qui ; sur les sujets de santé, d'éducation, de logement, d'accès à l'eau, d'infrastructures de transport, qu'il s'agisse du port ou de l'aéroport, vont permettre de répondre là aussi aux défis de Mayotte. J'aurai l'occasion d'y revenir dans quelques instants, à la fois avec la population, puis avec les élus, mais de prendre aussi des engagements très concrets de déploiement de ce contrat de convergence.

Voilà quelques-uns des objectifs que nous poursuivons, pour la journée d'aujourd'hui, la nuit que nous allons passer et le début de matinée. Demain, je me rendrai aux Glorieuses, avant ensuite de rejoindre la Réunion. Merci pour votre accueil. Nous allons donc poursuivre, en commençant à passer en revue le dispositif SHIKANDRA. Merci à vous.

Retrouvez le message du Président Emmanuel Macron aux Mahorais et les images de la visite :

Voir tous les articles et dossiers