Les 24 et 25 mars, le Président de la République était à Bruxelles pour un sommet extraordinaire de l’OTAN, un sommet extraordinaire du G7, et un Conseil européen.

Un mois après le début de la guerre en Ukraine, ce triple rendez-vous, signe de l’intense coordination des alliés et partenaires européens dans leur réponse à cette guerre, a permis :

  • pour les chefs d'États, de faire le point sur la situation en Ukraine et d’anticiper les potentiels développements du conflit,
  • pour l’Europe et ses partenaires, de tirer les conséquences du conflit en termes de résilience et de souveraineté, notamment dans les domaines énergétique et alimentaire.

24 mars : Sommets de l'OTAN et du G7


À l'issue des sommets de l'OTAN et du G7, le Président de la République a tenu une conférence de presse. Après avoir dressé un bilan des actions prises depuis un mois, il a réaffirmé la ligne des pays membres de l'OTAN et du G7 : sanctionner la Russie, soutenir l'Ukraine, dialoguer avec le Président russe, afin de cesser le plus rapidement possible le conflit et trouver les voies et moyens d'une solution négociée entre la Russie et l’Ukraine.
 


Le Président Emmanuel Macron a également annoncé le lancement de l'intiative FARM (Food and Agriculture Resilience Mission), en lien avec l'Union africaine, dans le but d'éviter une crise alimentaire en raison des difficultés d'approvisionnement en blé et en céréales que cause déjà, et continuera de causer, la guerre menée par la Russie en Ukraine. 
 


Revoir la conférence de presse :

24 et 25 mars : Conseil européen

Durant deux jours, les dirigeants des Vingt-Sept se sont réunis à Bruxelles pour échanger sur la guerre menée par la Russie en Ukraine et ses conséquences. D'une part, lors du premier jour du sommet où ils ont adopté des conclusions sur l'agression militaire russe contre l'Ukraine, ils ont été rejoints par le président américain Joe Biden pour débattre du soutien à l’Ukraine et du renforcement de la coopération transatlantique, et par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, par vidéoconférence.
 

 

D'autre part, les discussions ont porté sur les conséquences du conflit en termes de résilience et de souveraineté pour l'Europe et ses partenaires. Outre l'initiative FARM (Food and Agriculture Resilience Mission) annoncée par le Président de la République pour éviter une crise alimentaire, dans le domaine de l'énergie, les chefs d'État et de gouvernement se sont donnés pour objectif le maintien de l'approvionnement et la maîtrise des prix.
 

 

Revoir la conférence de presse du Président de la République :

Voir tous les articles et dossiers