A l'issue de leur rencontre, les dirigeants du « Triangle de Weimar » ont souligné leur attachement commun à l’architecture de sécurité européenne et transatlantique.

Ils ont également demandé à la Russie d'opérer une désescalade à la frontière ukrainienne et de s’engager dans un véritable dialogue sur la sécurité du continent européen. Ils ont expliqué que toute nouvelle agression militaire russe contre l’Ukraine aurait des conséquences de grande ampleur.

La France, la Pologne et l’Allemagne continueront de se concerter étroitement, ainsi qu’avec leurs partenaires de l’Union européenne et leurs alliés de l’OTAN, pour assurer la paix et la stabilité dans la zone euro-atlantique.

Revoir la déclaration :

Voir tous les articles et dossiers