Publié le 5 septembre 2019

Encouragements au XV de France avant le Mondial de rugby

5 septembre 2019 - Seul le prononcé fait foi

Encouragements du Président de la République au XV de France avant le mondial de rugby

Télécharger le .pdf

Je suis content d’abord d’être parmi vous, parce que j’ai pris cette habitude - avant qu’une de nos équipes parte dans une grande compétition nationale - de venir passer un moment en soutien et de vous dire aussi que tout le monde sera derrière vous. Tout le monde sera derrière vous dès les prochains jours, dès le 21, à penser à vous dès votre installation mais dès le 21 septembre, les Françaises et les Français seront derrière leur écran et vous sentirez ce soutien. C'est ce que je suis aussi venu vous témoigner. Alors, beaucoup ont évidemment en tête 2023. Mais moi je pense à 2019 comme vous et à ce qu'on doit faire là et à ce que vous vous êtes préparé à faire. J'ai deux messages très simples à vous passer.

Le premier, c'est celui de la confiance. Confiance en vous et confiance dans le collectif. Vous n’êtes pas les favoris de cette compétition. On le sait bien. Et vous vous êtes bien fait secouer ces derniers temps, on le sait aussi et y compris par tous les commentaires qu'on a pu lire et je sais combien ça peut être blessant, dur et combien c'est désagréable. Mais je sais une chose. C'est qu'en sport, rien n'est jamais écrit. Il n’y a pas qu’en sport vous me direz, mais en sport, c'est aussi vrai. Et si on avait le résultat d'une compétition au début, ce ne serait pas la peine d'y aller. Ça se joue sur le terrain. Et donc, ce sera dans votre main. Je suis sûr d'une chose, c'est que sur le terrain, celui qui a peur, celui qui ne croit pas en lui, il n'a aucune chance de gagner. Et je vous ai regardé et ce que je disais en arrivant, je trouve que cet été, quelque chose s'est consolidé. Je trouve que ce qui ressort de l'équipe, de vos visages d'ailleurs là et puis on va voir ensemble dans la discussion, c'est beaucoup plus de sérénité que ce qu'on a pu voir. C'est quelque chose de nouveau. Mais moi, je n'ai pas besoin d'avoir l'équipe de France championne des tests machin. C'est maintenant. Et donc, ayez confiance en vous. Ayez confiance en vous. Parce que moi j'ai confiance en vous et les Françaises et les Français aussi.

Le deuxième message que je voulais vous délivrer, c'est celui de l'exigence. C'est ce qui vous a fait. C'est qu'il y a dans ce sport. Exigence dont vous même et dans le collectif. Comme rien n’est écrit, tout dépend de vous. Vous vous êtes entraîné dur. Vous vous êtes préparé durant cet été. Et cette compétition sera dure. Et il n'y aura pas de phase d'attente. Vous le savez très bien comme moi. Dès le premier match, compte tenu de la poule que vous avez, on sera dans le dur et on saura si on y est ou pas. Et vous le serez. Et les valeurs qui font le rugby. Ce collectif, cette solidarité, cette humilité, cet engagement. C’est ce que vous devrez porter dès le début. Ce que j'attends de vous aussi c'est l'exigence individuelle et collective. Parce que n'oubliez jamais que vous portez beaucoup plus que votre simple maillot pendant cette compétition. Vous avez le maillot de la France. Et donc, de toute une nation qui vous regarde. Et puis, vous avez aussi et pensez-y à chaque fois, vos familles, vos bénévoles, vos clubs, vos camarades. C'est-à-dire, tous ceux qui sont engagés depuis le début de votre carrière qui continuent à s'engager partout en France pour que le rugby soit ce qu'il est. C'est ce que vous porterez aussi. C'est ce qui fait que je crois en vous. Parce que je sais la force que ça donne.

Confiance, exigence et donner le plus beau des spectacles. C'est-à-dire, ce que vous êtes capable de faire. Vous jouez dans l'un des meilleurs championnats au monde. Vous les connaissez tous. Ils viennent jouer dans notre championnat. Les meilleurs ; ils n'ont rien à vous apprendre. Donc maintenant c'est à vous de jouer. Bonne compétition, bonne coupe et faites le meilleur. On sera tous derrière vous. Merci à vous.

Encouragements au XV de France avant le Mondial de rugby

Voir tous les articles et dossiers