Le Président de la République condamne fermement toute atteinte à l’intégrité des installations nucléaires civiles ukrainiennes provoquée par les forces russes dans la conduite de leur agression militaire contre l’Ukraine. Il est impératif de garantir leur sécurité et leur sûreté.

Le Président de la République est extrêmement préoccupé des risques pour la sûreté, la sécurité nucléaires et la mise en œuvre des garanties internationales qui résultent de l’invasion russe de l’Ukraine. La France, avec ses partenaires internationaux, a demandé que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunisse en urgence.

La Russie doit cesser immédiatement ses actions militaires illégales et dangereuses afin de permettre le plein contrôle des autorités ukrainiennes sur toutes les installations nucléaires à l'intérieur des frontières internationalement reconnues de l'Ukraine. La Russie doit également autoriser un accès libre, régulier et sans entrave du personnel des installations pour garantir la poursuite de leur exploitation en toute sécurité.

Le Président de la République s’est entretenu ce jour avec le directeur général de l'Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Il a salué et soutenu ses efforts pour la surveillance continue de la sûreté et de la sécurité des installations nucléaires en Ukraine en contact étroit avec les autorités ukrainiennes. La France proposera dans les prochaines heures avec ses principaux partenaires, sur la base de critères techniques de l’AIEA des mesures concrètes afin d’assurer la sureté et la sécurité des cinq principaux sites nucléaires de l’Ukraine.

La Russie et l’Ukraine doivent trouver un accord sur cette base et assurer ensemble la mise en œuvre des principes fondamentaux pour la préservation de la sécurité et la sûreté des installations nucléaires dans le contexte actuel.

Voir tous les articles et dossiers