Publié le 30 octobre 2019

Clôture du Global Forum on Artificial Intelligence for Humanity par le Président Emmanuel Macron

Les prouesses dans le domaine de la technologie sont impressionnantes. On pourrait croire que la Tech est aujourd’hui à son apogée, mais presque chaque jour de nouvelles innovations apparaissent grâce au travail des chercheurs et des ingénieurs. Force est de constater que nous pouvons faire encore mieux, au bénéfice des citoyens et des entreprises.

Le Président de la République s’est rendu ce mercredi 30 octobre à l’Institut de France pour la clôture du « Global Forum on AI for Humanity » afin d’aborder les grands enjeux associés au développement de l’intelligence artificielle. La veille, il a accueilli ces acteurs au Palais de l’Élysée pour faire le point sur les développements du secteur.

Retrouvez le discours de clôture du Président Emmanuel Macron à l’Institut de France :

Le Président de la République s’était déjà exprimé l’année dernière sur ce sujet, au Collège de France, où il avait notamment pu porter sa vision sur ce secteur, sur le volet de l’investissement, de la santé, de l’intelligence artificielle et des bénéfices qu’elle peut apporter à notre société.

Re(voir) le discours du Président de la République sur l’intelligence artificielle en 2018 :

Cette année encore et en vue de de l’organisation d’un Partenariat mondial sur l’IA, le Président de la République a tenu à appuyer l’engagement et le positionnement de la France dans une démarche technologique se dirigeant vers une intelligence artificielle responsable. En effet, la technologie a totalement révolutionné notre mode de vie. Mais elle pose quelques défis à relever, tels que les risques liés à la sécurité des données, à la confidentialité et aux impacts qui sont liés à celle-ci et au développement du numérique.

« Notre responsabilité commune est de faire face à nos responsabilités, faire face à cette peur de la technologie, la confiance dans l’Intelligence Artificielle implique d’avoir une Intelligence Artificielle que nous puissions comprendre. Il va nous falloir travailler sur la transparence et sur notre capacité à suivre cette IA. Il nous faut une IA qui utilise les données personnelles de façon juste avec le consentement de chacun. Nous allons donc devoir travailler sur les données personnelles et sur la souveraineté individuelle. »

Emmanuel Macron, le 30 octobre 2019 à l’Institut de France

Voir tous les articles et dossiers