Publié le 14 mars 2019

Avec les étudiants de l’Université de Nairobi au Kenya

70% de la population africaine a moins de 30 ans. Pour l’Afrique, c’est une chance. Mais pour ces jeunes, c’est aussi une immense responsabilité. C’est à eux qu’il revient d’innover, de créer et d’inventer leur avenir.

Le Président Emmanuel Macron s’était adressé à eux, à travers des étudiants de l’université de Ouagadougou. C’était en novembre 2017.

18 mois plus tard, il retourne à leur rencontre : l’occasion de faire le point sur l’avancée des engagements pris et sur le rôle clef qu’ils doivent jouer pour mener à bien le développement de leur continent.

Retrouvez leurs échanges à l’Université de Nairobi au Kenya :

Nous avons beaucoup de défis à relever. Certains sont complètement découragés par ces défis et incapables d’y faire face. Et ils considèrent que d’une certaine façon, la partie est déjà perdue. D’autres pensent que nul ne peut réussir sans effort. J’espère que vous comptez parmi ces personnes. Parmi ceux qui veulent lutter, réussir, et qui désirent changer le monde. Je suis de ceux-là. Ainsi, j’ai foi en ce que nous pouvons accomplir ensemble grâce à ce partenariat. Je crois en ce que nous pouvons accomplir ensemble : il n’y a pas de fatalité, il n’y a qu’une histoire que nous voulons écrire tous ensemble pour nos pays, pour ce continent et pour notre monde.

Emmanuel Macron, le 14 mars 2019 à Nairobi.

Tout savoir sur le déplacement du Président Emmanuel Macron à Djibouti, en Éthiopie et au Kenya :

Voir tous les articles et dossiers