Actualités

1 décembre 2018

« Ce qu’il s’est passé aujourd’hui à Paris n’a rien à voir avec l’expression pacifique d’une colère légitime. »

Lors de sa déclaration à l'issue du G20 en Argentine, le Président s'est exprimé sur les violences :

« Ce qu’il s’est passé aujourd’hui à Paris n’a rien à voir avec l’expression pacifique d’une colère légitime. Aucune cause ne justifie que les forces de l’ordre soient attaquées, que des commerces soient pillés, que des bâtiments publics ou privés soient incendiés, que des passants ou des journalistes soient menacés, que l’Arc de Triomphe soit ainsi souillé. Les coupables de ces violences ne veulent pas de changement, ne veulent aucune amélioration, ils veulent le chaos : ils trahissent les causes qu’ils prétendent servir et qu’ils manipulent. Ils seront identifiés et tenus responsables de leurs actes devant la justice. Dès demain à mon retour j’ai convoqué une réunion interministérielle avec les services compétents. Je respecterai toujours la contestation, j’écouterai toujours les oppositions mais je n’accepterai jamais la violence. »

Retrouvez le discours complet en vidéo :

Voir tous les articles et dossiers