Publié le 26 juin 1977

MESSAGE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, ADRESSE A L'AFRIQUE, PALAIS DE L'ELYSEE LE 26 JUIN 1977 A 18 H

26 juin 1977 - Seul le prononcé fait foi

MESSAGE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, ADRESSE A L'AFRIQUE, PALAIS DE L'ELYSEE LE 26 JUIN 1977 A 18 H

Télécharger le .pdf
`DECOLONISATION` JE M'ADRESSE CE SOIR A L'AFRIQUE, A TOUS CEUX ET A CELLES QUI VIVENT SUR CE CONTINENT, AUQUEL JE PENSE SOUVENT, ET QUI EST POUR MOI SI PROCHE. DANS QUELQUES HEURES, A MINUIT, A LA PLACE DE L'ANCIENNE COTE FRANCAISE DES SOMALIS, DEVENUE LE TERRITOIRE FRANCAIS DES AFARS ET DES ISSAS VA NAITRE UN ETAT INDEPENDANT ET SOUVERAIN : LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI. AU NOM DE LA FRANCE, JE SALUE SON INDEPENDANCE. AU NOM DE LA FRANCE, JE SOUHAITE A CE NOUVEL ETAT DE CONNAITRE LA PAIX, LE PROGRES ET LA LIBERTE. IL Y AVAIT PEU D'OBSERVATEURS, POUR CROIRE, IL Y A UN AN, QUE DJIBOUTI ACCEDERAIT A L'INDEPENDANCE PAR UNE DEMARCHE DEMOCRATIQUE ET PACIFIQUE. CHACUN CONNAISSAIT LES DIFFICULTES £ LA COEXISTENCE DES ETHNIES, LES GRAVES MENACES SUR LA STABILITE DE LA REGION. IL Y A FALLU LA SAGESSE ET LA MODERATION DES RESPONSABLES LOCAUX, AUXQUELS NOUS REMETTONS CE SOIR LA CLEF DU NOUVEL ETAT. IL Y A FALLU AUSSI LA VOLONTE DE CELUI QUI VOUS PARLE
-\
LA FRANCE N'A L'INTENTION NI D'OUBLIER, NI D'IGNORER DJIBOUTI. JE CONNAIS LA DIFFICULTE DES PROBLEMES DE SON DEVELOPPEMENT, L'IMPORTANCE DU CHOMAGE, LE BESOIN DE SECURITE. NOUS REPONDRONS DANS TOUS CES DOMAINES AUX DEMANDES LIBREMENT EXPRIMEES PAR LE GOUVERNEMENT DJIBOUTIEN, ET NOUS RESPECTERONS, BIEN ENTENDU, LES ENGAGEMENTS PRIS. AVEC CETTE INDEPENDANCE, CE SOIR, UN AUTRE EVENEMENT SE PRODUIT. VOICI QUE DISPARAIT, APRES PLUS DE TROIS SIECLES DE PRESENCE, LA DERNIERE TRACE DE SOUVERAINETE DE LA FRANCE SUR LE CONTINENT AFRICAIN. CETTE LONGUE PRESENCE, AVEC SES MERITES, SES SERVICES RENDUS, ET SES DEFAUTS, QUE SEULE L'HISTOIRE JUGERA, MAIS AUSSI SON CORTEGE DE SOUVENIRS, DE RENCONTRES, D'EPREUVES VECUES EN_COMMUN, CETTE LONGUE PRESENCE QUI S'ACHEVE MERITE QUE NOUS LA SALUIONS ENSEMBLE. PENDANT VINGT ANS, LA FRANCE A CONDUIT LA DECOLONISATION DE L'AFRIQUE AU SUD DU SAHARA, DANS LA PAIX ET DANS LA DIGNITE. QUINZE ETATS SOUVERAINS SONT NES DE CETTE DECOLONISATION, LA SEULE QUI AIT ETE MENEE D'UN BOUT A L'AUTRE D'UNE MANIERE PACIFIQUE. PREPAREE EN 1956 `DATE`, PAR LA LOI-CADRE, ENGAGEE PAR LE GENERAL DE GAULLE, IL ME REVIENT AUJOURD'HUI DE L'ACHEVER
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - AFRICAINES` RENONCANT A TOUTE SOUVERAINETE, LA FRANCE N'ABANDONNE PAS L'AFRIQUE. CERTES, LE COLONIALISME EST FINI. CERTES LA FRANCE N'EPROUVE SOUS AUCUNE FORME LA TENTATION DE L'IMPERIALISME. MAIS NOUS AVONS DE PUISSANTES RAISONS DE TRAVAILLER ENSEMBLE. LA PREMIERE, C'EST LA CONNAISSANCE RECIPROQUE, NEE DE LA VIE COMMUNE. VOUS, QUI CE SOIR, MALGRE LA DISTANCE, ECOUTEZ MA VOIX, ET COMPRENEZ MA LANGUE, SAVEZ CE QUE JE VEUX DIRE. LA REPONSE A CETTE CONNAISSANCE, C'EST LA COOPERATION, C'EST-A-DIRE LE TRAVAIL EN_COMMUN POUR RESOUDRE LES DIFFICILES PROBLEMES QUI SONT LES VOTRES : EDUCATION, SANTE, AGRICULTURE, DEVELOPPEMENT. LA SECONDE RAISON, C'EST QUE LA FRANCE CROIT A LA SOLIDARITE ENTRE LES PEUPLES. BIEN ENTENDU, L'EGOISME SUBSISTE, ET SOUVENT IL TRIOMPHE. MAIS PEU A PEU LA SOLIDARITE S'AFFIRME, COMME DANS LE DIALOGUE ENTRE LE NORD ET LE SUD `DIALOGUE NORD-SUD`, ET COMME NOUS POUVONS LE REALISER ENSEMBLE. JE SOUHAITE QU'UN JOUR CETTE COMPLEMENTARITE ENTRE L'EUROPE ET L'AFRIQUE SE MANIFESTE AVEC ECLAT DANS UN PACTE DE SOLIDARITE, COURONNANT L'OEUVRE DE LA DECOLONISATION ET OUVRANT L'ERE DE LA SOLIDARITE. IL FIXERAIT LES REGLES DE LA COOPERATION POLITIQUE ET ECONOMIQUE ENTRE L'EUROPE ET L'AFRIQUE AINSI QUE LES PRINCIPES DE LA SECURITE DE VOTRE CONTINENT, FONDEE SUR LE RESPECT DE L'INDEPENDANCE ET LE DROIT DE CHACUN DES PEUPLES A CHOISIR LUI-MEME LA FORME DE SON ORGANISATION POLITIQUE ET SOCIALE. AINSI, L'AFRIQUE POURRAIT EVITER DE DEVENIR L'ENJEU DES AFFRONTEMENTS EXTERIEURS, ET D'ETRE ENTRAINEE DANS UNE RUINEUSE COURSE AUX ARMEMENTS. CEUX DES ETATS ARABES QUI LE SOUHAITERAIENT, POURRAIENT S'ASSOCIER A CE PACTE. AVANT D'ETABLIR CE PACTE DE SOLIDARITE, IL FAUT AU PREALABLE QUE L'AFRIQUE SOIT ENTIEREMENT RENDUE A ELLE-MEME, C'EST-A-DIRE QUE LA REGLE DE LA MAJORITE SOIT RESPECTEE PARTOUT, NOTAMMENT EN AFRIQUE AUSTRALE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - AFRICAINES` EN SALUANT CE SOIR, DE PARIS, LES DIRIGEANTS DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI, ET SON PRESIDENT, M. HASSAN GOULED, JE TIENS A MARQUER QUE CE GRAND ACTE DE L'INDEPENDANCE EST LE COURONNEMENT D'UNE HISTOIRE DE PLUSIEURS SIECLES QUI A ABOUTI A CONFIER LE SORT DE L'AFRIQUE AUX SEULS AFRICAINS. JE SOUHAITE AU NOM DE LA FRANCE, A LA JEUNE REPUBLIQUE DE DJIBOUTI ET A SON PEUPLE, BONNE CHANCE POUR SA VIE A VENIR
- ET A TOUS CEUX ET CELLES QUI M'ECOUTEZ CE SOIR, CHEFS_D_ETATS, DIRIGEANTS, FONCTIONNAIRES, INTELLECTUELS, MAIS VOUS AUSSI, QUI VIVEZ DANS L'AFRIQUE PROFONDE, CELLE DES VILLES QUI GRANDISSENT, CELLES DES VILLAGES DISSEMINES DANS LA BROUSSE, CELLE DU SAHEL, CELLE DES FORETS HUMIDES ET CELLE DU SABLE BRULANT, A VOUS TOUS QUE MA VOIX SURGIE DU POSTE EXPRIME LA FIDELITE AFRICAINE DE LA FRANCE
-\

Voir tous les articles et dossiers