Raymond Poincaré
1913 - 1920

Portait officiel : Raymond Poincaré
Portrait officiel de Raymond Poincaré
© La Documentation française. Photo Présidence de la République

20 août 1860
Naissance de Raymond, Nicolas, Landry Poincaré à Bar-le-Duc (Meuse). Après une licence en droit, il prête le serment d'avocat en décembre 1880

1er août 1886
Il est élu conseiller général du canton de Pierrefitte-sur-Aire (Meuse)

31 juillet 1887
Il est élu député républicain libéral de Commercy (Meuse) et réélu en août 1893

Avril-décembre 1893
Ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes

1894-1895
Ministre des Finances

Janvier-novembre 1895
Il est à nouveau ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes. 

22 février 1903
Il est élu sénateur de la Meuse.

17 août 1904
Il épouse Henriette Benucci

1906
À nouveau ministre des Finances pendant quelques mois 

18 mars 1909
Raymond Poincaré est élu à l'Académie française

14 janvier 1912-20 janvier 1913
Il est président du conseil, ministre des Affaires étrangères et met en place un gouvernement " d'union nationale ".

18 février 1913- 18 février 1920
Président de la République.
Pendant le conflit, il souffre des limitations de sa fonction, notamment à partir du gouvernement de Clemenceau.

23-29 juin 1913
Voyage officiel en Grande-Bretagne

7-15 octobre 1913
Voyage officiel en Espagne

13-23 juillet 1914
Il effectue un voyage officiel en Russie avec René Viviani, président du Conseil, pour renforcer les alliances, deux semaines après l'attentat de Sarajevo

4 août 1914
Viviani donne lecture aux Chambres du message de Raymond Poincaré qui lance la formule de "l'Union sacrée" : la France "sera héroïquement défendue par tous ses fils, dont rien ne brisera devant l'ennemi l'union sacrée".

13 octobre 1916
Poincaré se rend à Verdun et remet la croix de la Légion d'honneur à la ville martyre.

20 janvier 1919
Il reçoit la visite de Woodrow Wilson, président des États-Unis

21-24 juillet 1919
Voyage du président en Belgique

10-14 novembre 1919
Voyage du président en Grande-Bretagne

13 janvier 1920
Il est réélu sénateur en violation de la loi constitutionnelle puisqu'il est encore président de la République

Janvier 1922- juin 1924
Sous la Présidence d'Alexandre Millerand, il est à nouveau Président du conseil et ministre des Affaires étrangères.
Poincaré donne l'ordre aux troupes françaises d'occuper la Ruhr, pour obtenir de l'Allemagne les réparations de guerre qu’elle refuse de payer.

6 janvier 1924
Il est réélu sénateur de la Meuse

Février-mars 1924
Il sauve le franc menacé par la spéculation.

Juin 1924
La victoire du Cartel des gauches entraîne la démission de Poincaré et du président Millerand.

13 juin 1924
Élection de Gaston Doumergue à la présidence de la République

Juillet 1926- novembre 1928
Président du conseil, ministre des Finances. Après l'échec du Cartel des gauches, il forme un gouvernement d'union nationale et engage une politique de redressement financier à laquelle son nom est resté associé. 

25 juin 1928 
Le Parlement adopte la loi qui fixe la valeur légale du franc Poincaré.

11 novembre 1928
Président du conseil

27 juillet 1929
Il démissionne pour des raisons de santé

7 octobre 1934
Il est réélu conseiller général de la Meuse

15 octobre 1934
Raymond Poincaré s'éteint à Paris.

 

Source : Service des archives et de l'information documentaire de la Présidence de la République.

Bibliographie:

  • Pierre Miquel, Poincaré ; Fayard, 1984.
  • Daniel Amson, Poincaré, l'acharné de la politique ; Tallandier, 1997. François Roth, Raymond Poincaré ; Fayard, 2001.

Armand Fallières

Armand Fallières

Paul Deschanel

Paul Deschanel