1. Son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, président de la République française, s’est rendu en visite au Royaume de Thaïlande du 16 au 18 novembre 2022, à l’invitation de la présidence de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). Au cours de cette visite, Son Excellence le Général Prayut CHAN-O-CHA, Premier ministre de Thaïlande, et Son Excellence Emmanuel MACRON ont mené des discussions bilatérales au Palais du Gouvernement, le 17 novembre 2022.
     
  2. Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction quant aux relations durables que les deux pays entretiennent depuis plus de trois siècles. Ils ont réitéré leur engagement à renforcer la solidité de ce partenariat par le biais de la Feuille de route franco-thaïlandaise pour la période 2022 à 2024, dans la perspective d’établir à l’horizon 2024 le partenariat stratégique prévu entre la République française et le Royaume de Thaïlande. Ils sont convenus de prendre les mesures immédiates suivantes, conformément aux priorités établies par la Feuille de route :

    PROMOUVOIR LA COOPÉRATION POUR LA PAIX, LA STABILITÉ ET LA SÉCURITÉ
     
  3. Les deux parties ont convenu de concrétiser dès que possible le mécanisme du dialogue ministériel 2+2, impliquant des hauts fonctionnaires du ministère des affaires étrangères et du ministère de la défense.
     
  4. La France et la Thaïlande mettront en place des échanges entre hauts fonctionnaires et engageront les moyens appropriés pour faciliter ces échanges, notamment en signant, au plus tôt en 2023, l’accord d’exemption de visa entre la France et la Thaïlande pour les détenteurs de passeports officiels.

    RENFORCER LE PARTENARIAT ÉCONOMIQUE DANS LE RESPECT DES PRINCIPES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET EN PROMOUVANT LE PROGRAMME NATIONAL DE LA THAÏLANDE EN MATIÈRE D’ÉCONOMIE VERTE ET BIO-CIRCULAIRE.
     
  5. Les deux parties se sont efforcées d’accroître continuellement les opportunités de commerce et d’investissement, notamment dans le cadre du dialogue économique de haut niveau (D.E.H.N.) et avec le soutien du Forum Franco-Thaïlandais des Affaires (F.T.B.F.), dans des domaines tels que les transports et les infrastructures, l’économie numérique, l’économie verte et bio-circulaire (B.C.G.), les villes intelligentes et créatives, l’avenir de l’alimentation et la transition énergétique, mais aussi les investissements dans le Corridor Economique de l’Est (E.E.C.).
     
  6. Les deux dirigeants ont apprécié les progrès accomplis dans le cadre du projet de satellite THEOS-2, détenu par la Thaïlande et de fabrication française, outil d’agriculture intelligente conçu à des fins de sécurité alimentaire et de développement durable. Le lancement du satellite THEOS-2 par le lanceur Vega C d’Arianespace est prévu pour le début de l’année 2023.

    RENFORCER LES ÉCHANGES ENTRE LES PEUPLES
     
  7. Les deux parties ont convenu de travailler à resserrer les liens entre les peuples en promouvant, entre autres sujets, un tourisme durable et intelligent, une plus grande sécurité en matière de voyages, mais aussi le sport, et en intensifiant la coopération en matière de formation professionnelle et d’éducation, notamment via l’enseignement de la langue française en Thaïlande et de la langue thaïlandaise en France. La Thaïlande a félicité la France pour son organisation des Jeux olympiques d’été de 2024 à Paris.
     
  8. Les deux dirigeants ont abordé la série d’activités organisées dans le cadre de l’Année de l’innovation France-Thaïlande 2023, ainsi que la signature, prévue en 2023, de la déclaration d’intention sur la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la science, de la recherche et de l’innovation.
     
  9. La France et la Thaïlande ont également convenu de la création d’un comité préparatoire pour les commémorations du 340e anniversaire du premier contact entre la France et le Siam, en 2025, et du 170e anniversaire des relations diplomatiques franco-thaïlandaises, en 2026.

    FAVORISER LA COOPÉRATION SUR LES QUESTIONS MONDIALES
     
  10. Les deux dirigeants ont réaffirmé leur volonté de renforcer la coopération aux niveaux bilatéral, régional et international en vue d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (O.D.D.). À cet égard, la France a salué la signature par la Thaïlande de la déclaration d’intention en faveur de l’initiative internationale PREZODE (PREventing Zoonotic Disease Emergence) ainsi que le soutien de la Thaïlande à la Coalition de la Haute Ambition (C.H.A.) pour la Nature et les Peuples.

    ENJEUX RÉGIONAUX ET INTERNATIONAUX
     
  11. Les deux parties ont réitéré leur engagement à promouvoir la paix et la stabilité dans la région Indopacifique, en tenant compte du cadre de référence de l’ASEAN sur l’Indopacifique et de la stratégie Indopacifique de la France et de l’Union européenne. La France et la Thaïlande ont manifesté leur empressement à renforcer le partenariat de développement entre la France et l’ASEAN, en vue de soutenir le redressement post-COVID-19 et de construire un avenir plus durable et plus résilient, fondé sur une vision et des intérêts communs.
     
  12. La détérioration persistante de la situation en Birmanie est un sujet de préoccupation pour la Thaïlande comme pour la France. Les deux dirigeants ont exprimé leur soutien sans réserve aux efforts déployés par de l’ASEAN pour accélérer la mise en œuvre du consensus en cinq points, qui comprend notamment l’acheminement vers la Birmanie d’une aide humanitaire destinée aux populations dans le besoin.
     
  13. Il a également été question de l’impérieuse nécessité pour la communauté internationale de faire face collectivement à toutes les formes de menaces pour la sécurité, qu’elles soient traditionnelles ou non. Concernant l’Ukraine, la France et la Thaïlande ont rappelé la résolution ES-11/1 du 2 mars 2022 de l’Assemblée générale des Nations unies, réaffirmant leur attachement au principe de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États tel qu’inscrit dans la Charte des Nations unies. Les deux parties ont également demandé instamment à toutes les parties concernées de s’abstenir de toute nouvelle escalade du conflit, ainsi que d’étudier sérieusement les moyens de résoudre pacifiquement la crise par la diplomatie et le dialogue. Les deux parties ont en outre réaffirmé leur soutien à la déclaration des dirigeants du P5 pour prévenir la guerre nucléaire et éviter les courses aux armements, publiée le 3 janvier 2022, ainsi que leur volonté de respecter pleinement les engagements exposés dans cette déclaration.

    APEC
     
  14. La vision et la stratégie de développement de la France et de la Thaïlande ont fait l’objet de discussions, en relation avec la stratégie de la France à l’égard de la région Asie-Pacifique en matière de diversification de la chaîne d’approvisionnement, de connectivité numérique, de changement climatique et de questions environnementales. Les deux dirigeants ont échangé sur les moyens de coopérer à la mise en œuvre de cette vision et de cette stratégie. Le Président Emmanuel MACRON a insisté sur la convergence entre les objectifs de l’APEC et les priorités fixées par la France et l’Union européenne, et l’effort commun mis en œuvre pour les concrétiser dans le cadre de la stratégie indopacifique.

Voir tous les articles et dossiers