Depuis le début du mois de janvier, la France a pris la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. Cette position lui permet de mettre en avant des sujets et dossiers qu’elle souhaite voir avancer prioritairement. Devenue une réalité avec l'adoption du Digital Services Act et du Digital Markets Act, la meilleure régulation du numérique figurait parmi ces priorités.

Grâce à ces deux textes, l'Union européenne se fixe un objectif simple : faire que ce qui est illégal hors ligne, le soit également en ligne.

La lutte contre les contenus et produits illicites en ligne, contre la désinformation, et la limitation de la domination des géants du numérique sont les principales mesures mises en place par le Digital Services Act et le Digital Markets Act. Véritable révolution de la régulation numérique, ces nouveaux standards européens, plus ambitieux et adaptés à la réalité du monde numérique, ont pour vocation de s'imposer à l'international.

(Re)lire le message du Président :

Voir tous les articles et dossiers