Les échanges sur la guerre en Ukraine se sont poursuivis ce jour, en particulier après l'atteinte à l’intégrité des installations nucléaires civiles ukrainiennes provoquée par les forces russes.

Le Président s'est entretenu aujourd'hui avec le directeur général de l'Agence Internationale de l’Énergie Atomique, puis avec le Chancelier allemand, avec le Premier ministre britannique et enfin avec le Président ukrainien. Voici ce qu'ils se sont dit.

 

Avec le directeur général de l'Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), M. Rafael Mariano Grossi.

Le Président de la République s’est d'abord entretenu ce jour avec le directeur général de l'Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). La France proposera dans les prochaines heures avec ses principaux partenaires, sur la base de critères techniques de l’AIEA des mesures concrètes afin d’assurer la sureté et la sécurité des cinq principaux sites nucléaires de l’Ukraine. Retrouvez le communiqué complet.

 

Avec le Chancelier de la République fédérale d’Allemagne, M. Olaf SCHOLZ.

Le Chancelier SCHOLZ a à cette occasion rapporté la conversation difficile qu’il a eu ce jour avec le Président POUTINE. 

Ils sont également revenus sur les combats ayant touché la centrale de Zaporijia en Ukraine et sur l’entretien du Président avec le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), plus tôt dans la journée.

Le Chancelier a accueilli favorablement la proposition du Président de porter des mesures concrètes permettant de mettre en œuvre les recommandations de l’AIEA afin d’assurer la sureté et la sécurité des cinq principaux sites nucléaires de l’Ukraine. Ils sont convenus de prendre toutes les mesures utiles dans cette perspective.

Ils sont également convenus de maintenir une étroite coordination dans la perspective du Sommet de Versailles des 10 et 11 mars dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, lors duquel seront abordés les enjeux d’adaptation aux effets de la guerre en Ukraine, et les conséquences à en tirer concernant les dépendances stratégiques européennes, notamment en matière de défense et d’énergie.

 

Avec le Premier ministre du Royaume-Uni, M. Boris JOHNSON.

La discussion a porté sur les derniers événements en Ukraine. Le Président est revenu sur son échange aujourd’hui avec le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), M. Rafael GROSSI. Le Premier ministre a marqué son appui à la proposition du Président de porter des mesures concrètes permettant de mettre en œuvre les recommandations de l’AIEA afin d’assurer la sureté et la sécurité des cinq principaux sites nucléaires de l’Ukraine.

Ils se sont en outre mis d’accord pour assurer le suivi de leur conversation en format Quint (Allemagne, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni).

 

Avec le Président de l’Ukraine, M. Volodymyr ZELENSKY.

La discussion a porté sur les derniers développements sur le terrain et sur les avancées des négociations. Ils ont échangé sur les besoins humanitaires des populations. Le Président de la République a indiqué que la France continuera de renforcer son soutien à l’Ukraine sur ce volet.

Le Président français est revenu sur son échange aujourd’hui avec le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Il a fait part au Président ZELENSKY de sa proposition de travailler à des mesures concrètes permettant, sur la base des recommandations de l’AIEA, d’assurer la sureté et la sécurité des cinq principaux sites nucléaires de l’Ukraine. Le Président ZELENSKY a accueilli favorablement cette démarche.

Ils sont convenus de rester en contact dans les heures et jours qui viennent.

Voir tous les articles et dossiers