Depuis le début de son quinquennat, le Président de la République s’est fortement engagé pour la protection des droits, des écoles et du patrimoine des chrétiens d’Orient.

La France a renforcé son action en faveur des droits des minorités et du pluralisme culturel au Moyen-Orient, notamment via une importante contribution au Fonds de soutien pour les victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient. Ce fonds a permis de financer plus de 40 projets pour un montant supérieur à 11 millions d’euros.

Par ailleurs, annoncé en janvier 2020 par le Président Emmanuel Macron lors de son déplacement à Jérusalem, le Fonds de soutien aux écoles chrétiennes francophones au Moyen-Orient a permis de soutenir plus de 170 écoles, dont une grande majorité au Liban qui ont ainsi pu être sauvées. Devant des représentants des églises d’Orient, de l’Eglise de France, des élus et des personnalités engagées en faveur de ces populations, le Président de la République a également annoncé le doublement de la contribution de l'État à ce Fonds, de 2 à 4 millions d'euros. 

À l’occasion de cette réception, le Président Emmanuel Macron a remis les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur à Monseigneur Pascal Gollnisch.

 

Revoir les discours :

Voir tous les articles et dossiers