Publié le 7 janvier 2022

Visite du collège des Commissaires européens à Paris dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne.

À l'occasion de la première semaine de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, le Président de la République a reçu à Paris la Présidente de la Commission européenne et les membres du collège des Commissaires européens.

Ce matin, le Président Emmanuel Macron et la Présidente Ursula von der Leyen, se sont rendus au Panthéon pour une cérémonie d’hommage à Jean Monnet et Simone Veil, en présence de membres de leurs familles, ainsi que des membres de la Commission européenne et de plusieurs ministres français.


Revoir la cérémonie :

À l’issue de la cérémonie, le Président de la République et la Présidente de la Commission européenne se sont entretenus au Palais de l’Elysée, avant de tenir une conférence de presse conjointe.

Revoir la conférence de presse :

7 janvier 2022 - Seul le prononcé fait foi

Conférence de presse conjointe du Président Emmanuel Macron et de la Présidente Ursula von der Leyen.

Télécharger le .pdf

Madame la présidente, chère Ursula, mesdames et messieurs, je suis très heureux madame la présidente de vous accueillir à Paris avec les membres de la Commission européenne, pendant cette première semaine de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. 

Depuis plusieurs mois déjà, nous travaillons ensemble à la préparation de cette présidence, afin que la France prenne le relais de nos prédécesseurs au Conseil et nous voilà maintenant à l’ouvrage. Alors hier et aujourd’hui, avec les commissaires et les membres du Gouvernement, nous avons pu lancer très concrètement nos travaux, avec nos parlementaires aussi, et ensemble, Commission européenne et présidence française, nous avons, je le crois, la même volonté de faire de ce semestre un moment utile pour l'Europe, d'efficacité, de réalisation de projets concrets, résolument au service des Européennes et des Européens et de nos projets à venir. Je voulais vous remercier d'avoir aussi pris le temps, ce matin, de venir honorer la mémoire de deux grandes figures européennes que sont Jean MONNET et Simone VEIL au Panthéon.

Alors, je ne vais pas ici reprendre la totalité du programme. Ce ne serait ni possible, ni n'aurait beaucoup de sens. Mais notre volonté de scander les prochains mois avec d'abord l'avancée de textes qui sont prévus et que nous avons collectivement fait cheminer pour avoir une société et une économie plus décarbonée, en particulier avec le paquet climat. Et donc, nous aurons durant ce semestre la possibilité de faire avancer plusieurs sujets comme le mécanisme, en particulier, aux frontières, comme aussi l'ensemble des mécanismes qui vont permettre d'accélérer la décarbonation de nos transports, l'amélioration de notre système électrique, la décarbonation de nos logements, etc. 

Nous aurons également la possibilité durant ce semestre, de faire avancer notre agenda numérique avec deux grandes directives DMA et DSA et nous sommes très engagés pour pouvoir avancer sur ce point et donc réguler tout à la fois le marché et les contenus, et créer un vrai modèle européen. 

Nous aurons aussi un semestre, je crois, extrêmement important en matière de convergence sociale et de justice sociale pour une Europe plus inclusive, plus juste entre femmes et hommes, avec des textes importants pour les salaires décents et pour l'égalité femmes hommes en matière salariale et dans les conseils d'administration des entreprises. Et nous aurons aussi tout un agenda en matière de sécurité aux frontières ou de défense, par exemple, très structurant. 

Les prochaines semaines seront scandées par plusieurs événements, un sommet à Brest en février sur les océans et notre stratégie, un sommet à Bruxelles, Union africaine/Union européenne où nous avons cette stratégie commune, nous voulons, je dirais, refonder cette nouvelle alliance avec le continent africain. Il y a un immense travail fait par la Commission en la matière, je veux vous en remercier, du sanitaire à l’économique jusqu’aux mobilités et aux migrations. 

Nous aurons ensuite le 10 et 11 mars ce sommet informel en France qui nous permettra à la fois d’avoir une discussion stratégique sur la défense, une discussion stratégique sur notre modèle macroéconomique et notre nouvelle gouvernance. Mais au cœur de cela au fond, la stratégie de construction du modèle de croissance et d’autonomie européen. Avec beaucoup de projets que nous avons commencés à financer, mais une stratégie que nous voulons partager et mettre en œuvre. Et ce nouveau modèle de croissance, d’investissement, de production, d’autonomie est un élément clé pour moi de ce semestre, mais surtout de la décennie qui vient. 

Nous aurons ensuite évidemment le conseil de mars, puis des sommets qui sont prévus en particulier sur la question des Balkans et évidemment la situation géopolitique qui nous conduira, dès les prochains jours et les prochaines semaines, à agir ensemble et très clairement en particulier pour la sécurité européenne, la question ukrainienne et plusieurs autres. 

Je ne veux pas ici dans ce propos liminaire être plus long, et j’avais eu l’occasion en décembre de présenter l’ensemble de nos axes de travail. Mais aux côtés de la Commission, avec l’ensemble des membres du Conseil européen et du Parlement européen, nous sommes à l'œuvre pour pouvoir faire de ce semestre un semestre pleinement utile et faire avancer cette ambition commune que nous avons. Voilà, Madame la présidente ce que je voulais dire, en vous remerciant de votre présence, vous et l'ensemble de votre collège, ainsi que des équipes à Paris pendant ces deux jours. Merci chère Ursula.

La veille, le Président avait reçu les 27 Commissaires européens et la Présidente de la Commission européenne pour un dîner de travail à l'Elysée.

Le résumé en images :

Visite du collège des Commissaires européens à Paris dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne.

Voir tous les articles et dossiers