La France et la République démocratique du Congo condamnent fermement la répression des manifestations au Tchad et demandent la cessation de toutes les formes de violences.

Elles rappellent leur soutien à un processus de transition inclusif, ouvert à toutes les forces politiques tchadiennes, conduit par un gouvernement civil d’union nationale et devant mener le pays à des élections dans un délai de 18 mois.

Elles expriment leur soutien aux efforts d’accompagnement engagés par l’Union africaine et réitèrent leur attachement à la stabilité et à l’intégrité du Tchad.

Voir tous les articles et dossiers