Publié le 23 mai 2019

Premier Conseil de défense écologique, 23 mai 2019. Prêts supplémentaires pour la rénovation énergétique, annulation du projet minier Montagne d’Or en Guyane : découvrez les décisions.

Face à l’urgence climatique, Le Président Emmanuel Macron s'est engagé à aller plus loin dans ses engagements pour le climat. L'une de ses décisions a été de créer une nouvelle forme de Conseil de défense : un Conseil de défense écologique. Le 23 mai 2019 s’est tenu le premier.
 
Les décisions prises au cours du Conseil de défense écologique du 23 mai 2019 :

  • 1 milliard d'euros de prêts supplémentaires octroyés pour la rénovation énergétique (soit 4 milliards d’euros).
  • Confirmation du refus systématique de signer un accord commercial avec un pays qui ne s'inscrit pas dans l'Accord de Paris.
  • Annulation du projet minier « Montagne d’Or » en Guyane, jugé incompatible avec nos exigences environnementales.
  • Objectif de porter au niveau européen une Banque du climat.
  • Mobilisation des investissements publics et privés au service de la transition écologique avec l’initiative « France Transition Écologique » réunissant les acteurs financiers publics et privés.

Voir tous les articles et dossiers