Publié le 8 mai 2019

Décès de Jean Vanier

Jean Vanier, le fondateur de l’Arche, ce réseau de communautés dédiées aux personnes qui présentent un handicap mental, nous a quittés. Grande figure spirituelle et humaniste, il nous lègue un monde plus inclusif et mieux partagé.

Cet ancien officier des marines britannique puis canadienne était pourtant promis à une toute autre carrière. C’est parce qu’il éprouve l’appel brûlant de sa foi que ce fervent catholique choisit finalement de quitter l’uniforme militaire pour changer de voie et de vie.

Il suit alors des études de philosophie et de théologie à Paris, se consacre à la méditation et la prière, veut devenir prêtre, mais soutient une thèse sur Aristote puis devient professeur. De nouveau, pourtant, il va prendre un tout autre chemin lorsque, au gré de ses rencontres et de ses expériences, il prend conscience de l’exclusion des personnes qui ont un handicap intellectuel. Bouleversé par la détresse de deux adultes handicapés placés en asile, il décide en 1964 de les en faire sortir et de vivre avec eux dans une ferme d’un petit village de l’Oise. C’est ainsi qu’est né le premier foyer de l’Arche, une association aujourd’hui présente sur tous les continents à travers quelques 150 communautés qui rassemblent des personnes ayant une déficience intellectuelle et les assistants volontaires ou salariés qui les accompagnent.

L’Arche vise ainsi à ce que les personnes handicapées puissent prendre toute leur place au sein de notre société et au cœur de la cité. Avec plus de 10 000 membres, cette fédération internationale fait vivre la fraternité avec les plus vulnérables de manière très concrète, en promouvant la vie en commun et le partage de nos différences.

Jean Vanier avait également cofondé en 1971 le réseau Foi et Lumière, qui compte près de 1500 communautés qui réunissent régulièrement des adolescents et des adultes ayant un handicap mental avec leurs familles et leurs amis.

En 2000, il avait aussi fondé l’association Intercordia, qui propose à des jeunes du monde entier de participer à des missions de solidarité internationale.

Grâce au dynamisme des communautés de l’Arche et de ces associations, le message de Jean Vannier et l’œuvre de toute sa vie sont plus vivants que jamais.

Le Président de la République et Brigitte Macron saluent l’héritage d’un homme qui a contribué à inventer et à construire un monde plus fraternel et expriment leurs condoléances attristées à tous les membres de l’Arche, du réseau Foi et Lumière et de l’association Intercodia.

Voir tous les articles et dossiers