Lettre du président de la République adressée à Malala YOUSAFZAI

Madame, Chère Malala,

La France, vous le savez, est à vos côtés dans le combat que vous menez depuis plusieurs années pour votre liberté d’expression et votre droit d’accéder à l’éducation. Des millions de jeunes filles, de femmes et d’hommes à travers le monde se sont reconnus dans les valeurs que vous défendez avec tant de courage.

Ceux qui ont voulu porter atteinte à votre vie le 9 octobre 2012, chez vous, à Mingora,  mènent une guerre impitoyable contre la démocratie et les droits humains. Ils commencent toujours par opprimer les femmes et les priver de leurs droits les plus élémentaires. Leur objectif est toujours le même : les priver d’éducation et de toute possibilité de s’émanciper, de s’exprimer, de lire, d’écrire, de penser par elles-mêmes, de se libérer et de vivre dans une société à l’égal des hommes. 

La France a exprimé et montré par ses engagements son indignation, sa solidarité et sa mobilisation sans faille au sein de la communauté internationale pour réaffirmer le droit à l’éducation comme un droit fondamental, fidèle à la déclaration universelle des Droits de l’Homme, et à la déclaration universelle des Droits de l’Enfant.

Au nom de la France, je souhaite vous exprimer très officiellement l’admiration, le respect et la gratitude de notre pays pour votre engagement personnel, et témoigner du soutien que vous apportent des millions de nos concitoyens.

L’amélioration de la condition et du sort des 32 millions de jeunes filles à travers la planète qui n'ont pas accès à l'éducation, et la lutte contre les violences faites aux femmes qui constituent un des premiers fléaux de l’humanité au 21e siècle constituent des priorités pour l’action de la France à l’échelle internationale.

Je vous prie, Madame, Chère Malala, d’accepter l’expression de mes meilleurs sentiments et de mes vœux les plus chaleureux pour votre rétablissement.

Fichier PDF (475 Ko):  La lettre du président de la République en version originale

Restez connecté