Avril 2014

Entretien entre le Président de la République et le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, M. José GRAZIANO DA SILVA

Le Président de la République a reçu cet après-midi, au Palais de l'Elysée, le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (OAA/FAO), M. José GRAZIANO DA SILVA. M. Stéphane LE FOLL, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a participé à cet entretien.

Dans un contexte mondial marqué par la forte volatilité des prix agricoles, ils ont eu un échange approfondi sur les enjeux de la sécurité alimentaire et la nécessité de renforcer la concertation mondiale et la régulation des marchés des matières premières agricoles.

Ils ont insisté sur le caractère prioritaire du développement agricole pour répondre aux besoins de la population mondiale qui atteindra en 2050 près de 9 milliards d'habitants.

Ils ont constaté leur convergence de vues sur les moyens de faire face à la volatilité des prix agricoles et ils sont convenus qu'à l'occasion de la réunion des membres du système d'information sur les marchés agricoles (AMIS), actuellement présidé par la France, qui se tiendra à Rome au mois d'octobre, les responsables des pays du G20 puissent se concerter sur les mesures à adopter pour ne pas amplifier les déséquilibres entre l'offre et la demande.

Ils ont proposé que le forum de réaction rapide (FRR), créé par le G20, se réunisse au niveau des ministres de l'Agriculture, mi-octobre à Rome, à l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation.

Le Président de la République et M. GRAZIANO DA SILVA ont évoqué la question des réserves alimentaires d'urgence. Ils estiment nécessaire l'élaboration rapide de principes de référence pour en améliorer la gestion.

S'agissant de la situation alimentaire dans la région du Sahel, au-delà de la réponse humanitaire d'urgence, la France et la FAO appellent la communauté internationale à se mobiliser pour apporter une réponse structurelle à la récurrence des crises alimentaires et nutritionnelles dont souffrent les pays du Sahel, autour de trois axes prioritaires :

- la prévention des crises alimentaires en soutenant la proposition de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) d'établir des réserves alimentaires régionales d'urgence ;

- le renforcement de la résilience des populations, en lien avec la Commission européenne (initiative « AGIR au Sahel - Alliance Globale pour l'Initiative Résilience ») ;

- la promotion de l'activité agricole et agro-pastorale avec le soutien de l'Agence Française de Développement.

Enfin, le Président de la République s'est réjoui de la signature, ce matin, par M. Pascal CANFIN, Ministre délégué au Développement, et M. GRAZIANO DA SILVA d'un nouvel accord de coopération entre la France et la FAO, qui témoigne des excellentes relations bilatérales et ouvre la voie à l'approfondissement des coopérations au cours des prochaines années.
 

Restez connecté