Avril 2014

Entretien avec M. Victor PONTA, Premier ministre de Roumanie

Le président de la République a reçu, ce matin, au Palais de l’Elysée, M. Victor PONTA, Premier ministre de Roumanie, à l’occasion de la visite qu’il effectue en France.

Cet entretien a été l’occasion pour le président de la République de souligner les liens étroits qui existent entre la France et la Roumanie. Le prochain Salon du livre, dont la Roumanie sera l’invitée d’honneur, saluera cette proximité culturelle. Nous avons également le français en partage, dont témoigne l’appartenance de la Roumanie à l’Organisation internationale de la Francophonie.

Le président de la République et le Premier ministre ont souhaité que les relations entre la France et la Roumanie puissent retrouver leur qualité et se développer dans toutes leurs dimensions, linguistique, économique, scientifique, de sécurité et d’intégration.

Ils ont évoqué les perspectives ouvertes par la signature cet après-midi entre les deux Premiers ministres d’un programme de travail intergouvernemental pour la période 2013-2018 et qui a pour priorité la croissance et l’emploi, la gestion des fonds structurels européens, l’inclusion des Roms, l’agriculture, la santé et les questions de défense.

Ils ont souligné la nécessité de davantage mobiliser les entreprises françaises dans les projets de développement économique roumains. Le projet de laser à haute puissance « ELI » qui associe des organismes de recherche et des entreprises roumaines et françaises avec le soutien de l’Union européenne est une illustration de la qualité du partenariat scientifique et industriel franco-roumain.

Ils se sont également réjouis de la bonne coopération entre la France et la Roumanie pour assurer la préservation des politiques communes et le développement de nouveaux programmes dans le prochain cadre financier pluriannuel (2014-2020) de l’Union européenne.

Le président de la République et le Premier ministre ont enfin évoqué les questions internationales. Le président de la République a remercié la Roumanie pour son soutien à l’intervention française au Mali.

Restez connecté