Communiqué du Président de la République à la suite du décès de deux militaires français en Guyane

François HOLLANDE, président de la République, fait part de sa vive émotion après le décès des deux militaires français en service, du 9ème RIMA, lors d'une intervention conjointe de la Gendarmerie et de l'Armée en Guyane.

Elle faisait suite aux tirs essuyés par un hélicoptère pendant une opération de lutte contre l'orpaillage illégal, dans le secteur de Dorlin, au sud-ouest de Cayenne.

Le chef de l'Etat adresse aux familles et aux proches des défunts ses sincères condoléances et s'associe pleinement à leur douleur. Ses pensées vont également à leurs deux camarades blessés pendant l'intervention.

Le président de la République condamne vigoureusement cette attaque contre des représentants des forces de l'ordre. Il s'engage à ce que tous les moyens soient mis en œuvre afin de retrouver les auteurs de ces crimes.

Il salue le courage de nos soldats et gendarmes engagés sur l'ensemble des Outre-mer, dans le cadre de leurs missions de protection du territoire national et des populations.

Le président de la République a demandé à Victorin LUREL, ministre des Outre-mer, de se rendre immédiatement sur place afin de rendre hommage aux militaires décédés.

Restez connecté