Publié le 30 octobre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la réception des Lettres de créance de M. Ali Dermane, ambassadeur de la République togolaise en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 30 octobre 1980

30 octobre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la réception des Lettres de créance de M. Ali Dermane, ambassadeur de la République togolaise en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 30 octobre 1980

Télécharger le .pdf
`Relations franco - togolaises`
- Monsieur l'ambassadeur,
- C'est avec grand plaisir que je reçois aujourd'hui les Lettres par lesquelles le Général d'Armée Gnassingbe EYADEMA, président de la République togolaise, vous accrédite auprès de moi en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.
- Vous avez évoqué, monsieur l'ambassadeur, la qualité des liens qui unissent nos deux pays et l'-état d'esprit qui préside à leurs relations. Tel est bien, en effet, le legs de l'histoire qui, en unissant nos deux destinées pendant plusieurs décennies, a permis à nos deux peuples de se connaître et de s'estimer.
- A cet héritage, s'est ajoutée depuis que le Togo est indépendant, une série de convergences qui ont eu pour effet de consolider grandement notre amitié. Nos deux pays en effet sont animés du même souci d'affirmer leur identité nationale et possèdent la même volonté de préserver leur indépendance et leur souveraineté. De plus, dans la vie internationale, ni l'un ni l'autre ne ménagent leurs efforts en faveur de la paix, de la coopération entre les peuples et le l'instauration d'un nouvel ordre économique dans le monde.\
`Politique étrangère ` relations franco - togolaises`
- A ce propos, je voudrais vous dire combien la France apprécie le rôle positif que joue le Togo sur la scène africaine. C'est ainsi que je suis personnellement avec un vif intérêt et une grande sympathie l'action menée depuis plusieurs mois par le Président EYADEMA pour tenter de mettre fin au conflit fratricide qui déchire le Tchad. Cette action courageuse, qu'il mène avec ténacité et avec l'autorité que lui confèrent son expérience et son prestige personnel, constitue un exemple que l'histoire retiendra.\
L'originalité et la qualité des rapports entre le Togo et la France ont également pour ressort l'exemplaire politique de coopération que nos deux pays poursuivent ensemble depuis vingt ans. Dans le strict respect de votre souveraineté et de vos options tant politiques qu'économiques, la coopération renforce le nécessaire dialogue entre nos cultures et nos civilisations. Notre travail en commun au service des hommes, montre à ceux qui en douteraient encore à quel point les valeurs portées par nos deux peuples peuvent se féconder mutuellement sans s'opposer ni se détruire.
- C'est dans cet esprit de solidarité et de dialogue que nous désirons développer et renforcer les relations qui existent entre nos pays.
- La connaissance que vous avez déjà de la France alliée à votre expérience diplomatique vous permettront, monsieur l'ambassadeur, de réussir dans votre haute mission et de contribuer ainsi avec efficacité à l'approfondissement de l'amitié franco - togolaise.
- Soyez assuré que vous trouverez toujours auprès de moi-même et de mon Gouvernement l'accueil le plus ouvert et le plus attentif, ainsi que la volonté constante de vous aider dans votre tâche.
- Je vous demande d'être mon interprète auprès du président de la République togolaise, le général EYADEMA, pour l'assurer de l'expression de ma très haute et amicale estime, et lui présenter les souhaits sincères que forme le peuple français pour le bonheur du peuple togolais.\

Voir tous les articles et dossiers