Publié le 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Abd El Kader Kamara, ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Abd El Kader Kamara, ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

25 septembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Abd El Kader Kamara, ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980 - PDF 127 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - mauritaniennes`
- Je suis heureux de recevoir aujourd'hui les Lettres par lesquelles le Lieutenant-Colonel Mohamed Khouna OULD HAIDALLAH, Chef_de_l_Etat de la République Islamique de Mauritanie vous accrédite auprès de moi en_qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.
- Vous venez d'évoquer les relations amicales qui unissent nos deux pays depuis plusieurs décennies. Nous ne pouvons que nous féliciter de ce que nos relations soient fondées sur une connaissance réciproque, et, en ce qui concerne mes compatriotes, sur l'estime qu'ils ont pour le peuple mauritanien. En effet, la brève séquence historique d'une soixantaine d'années que nos deux pays ont vécue ensemble a été suffisante pour faire prendre aux Français la mesure des qualités de leurs amis mauritaniens : la fierté d'être, le courage dans l'adversité et la conscience du rôle charnière qu'ils jouent au-point de jonction de plusieurs cultures.
- Le respect de l'indépendance et de la souveraineté de la Mauritanie, tel a été depuis vingt ans le principe _cardinal de l'attitude de mon pays à l'égard du vôtre. La France a respecté ce principe tant aux périodes calmes que pendant la tempête. Elle continuera naturellement à s'y tenir à l'avenir et elle adaptera strictement, comme elle l'a montré au-cours des derniers mois, sa conduite au choix et aux options de votre gouvernement.\
`Politique étrangère ` relations franco - mauritaniennes`
- La France ne peut qu'approuver une politique d'authentique neutralité à l'égard du conflit qui se poursuit à vos frontières `Sahara occidental`. Son voeu est de voir se dessiner un règlement global au douloureux problème qui concerne une région où mon pays ne compte que des amis et ce voeu doit et ne peut se réaliser que par le dialogue.
- Cette nécessité du dialogue doit conduire, comme vous le souhaitez vous-même, au trilogue euro - arabo - africain. Nous sommes en effet convaincus qu'il n'y aura ni réelle liberté ni justice authentique, tant que ne sera pas assuré le développement équilibré des relations internationales notamment dans le domaine économique. Vous connaissez les efforts que mon pays fait dans ce sens.
- Nous comprenons que le développement économique et social constitue une option fondamentale pour la Mauritanie. Cette oeuvre est rendue plus difficile qu'ailleurs par les dures conditions climatiques qui affectent votre zone géographique. Le courage et l'abnégation dont ont fait preuve vos compatriotes face à la sécheresse leur donnent tout particulièrement le droit de compter sur la solidarité internationale pour les aider à surmonter les conséquences de ce fléau.
- Dans ce domaine aussi la France appoortera son attention à la poursuite d'une coopération fructueuse et à la réalisation des différents projets de développement que votre gouvernement juge prioritaires.
- En vous souhaitant ainsi qu'à Madame KAMARA, un heureux séjour en France, je vous prie de bien vouloir transmettre à Son Excellence le Lieutenant-Colonel Mohamed Khouna OULD HAIDALLAH l'expression de ma très haute considération ainsi que mes voeux chaleureux pour le bonheur du peuple mauritanien.\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers