Publié le 5 mars 1980

COMMUNIQUE COMMUN A L'ISSUE DE LA VISITE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'ETAT DE QATAR, LE 5 MARS 1980

5 mars 1980 - Seul le prononcé fait foi

COMMUNIQUE COMMUN A L'ISSUE DE LA VISITE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'ETAT DE QATAR, LE 5 MARS 1980

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` A L'INVITATION DE SON ALTESSE CHEIKH KHALIFA IBN HAMAD AL THANI, EMIR DE QATAR, ET EN CONSIDERATION DES RELATIONS D'AMITIE PROFONDE QUI LIENT L'ETAT DE QATAR A LA REPUBLIQUE FRANCAISE, M. VALERY GISCARD D'ESTAING, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, A EFFECTUE UNE VISITE OFFICIELLE A QATAR LES 4 ET 5 MARS 1980 `DATE`.
- M. VALERY GISCARD D'ESTAING A ETE ACCUEILLI A SON ARRIVEE A L'AEROPORT INTERNATIONAL DE DOHA PAR SON ALTESSE CHEIKH KHALIFA IBN HAMAD AL THANI ACCOMPAGNE DES HAUTES PERSONNALITES OFFICIELLES.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LA DELEGATION QUI L'ACCOMPAGNAIT ONT RECU UN CHALEUREUX ACCUEIL OFFICIEL ET POPULAIRE, QUI TEMOIGNE DES LIENS D'AMITIE SOLIDES ENTRE LES DEUX PAYS AMIS ET LEURS CHEFS_D_ETAT.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A TENU A RENOUVELER LES SENTIMENTS D'AMITIE PROFONDE QU'IL PORTE PERSONNELLEMENT, AINSI QUE LE GOUVERNEMENT ET LE PEUPLE FRANCAIS, A SON ALTESSE CHEIKH KHALIFA IBN HAMAD AL THANI, AU GOUVERNEMENT ET AU PEUPLE QATARIS.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` DANS UN ESPRIT DE TOTALE AMITIE ET D'ESTIME RECIPROQUE LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT EU DES DISCUSSIONS OFFICIELLES CONCERNANT LES GRANDS PROBLEMES INTERNATIONAUX, LES AFFAIRES REGIONALES D'INTERET COMMUN ET LES RELATIONS BILATERALES. ONT PARTICIPE A CES CONVERSATIONS, DU COTE FRANCAIS, M. JEAN FRANCOIS-PONCET, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, M. ANDRE GIRAUD, MINISTRE DE L'INDUSTRIE, M. JEAN-FRANCOIS DENIAU, MINISTRE DU COMMERCE EXTERIEUR ET M. JEAN-PHILIPPE LECAT, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, QUI SE SONT ENTRETENUS AVEC LEURS HOMOLOGUES QATARIS.
- CONCERNANT LES QUESTIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES D'IMPORTANCE, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET SON ALTESSE L'EMIR ONT MARQUE LEUR ATTACHEMENT AUX PRINCIPES DE LA CHARTE DES NATIONS-UNIES ET DES DROITS DE L'HOMME, ET ONT CONSTATE LA CONVERGENCE DE LEURS VUES SUR LES PRINCIPES QUI DOIVENT GUIDER LES RELATIONS INTERNATIONALES. ILS ONT REAFFIRME LEUR CONVICTION QUE SEULS LE DIALOGUE ET LA CONCERTATION PEUVENT ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT D'UN MONDE PLUS JUSTE ET PLUS SOLIDAIRE, DANS LE RESPECT DE L'INTEGRITE ET DE LA SOUVERAINETE DES ETATS.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BAHREINIES` LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET SON ALTESSE L'EMIR ONT EXPRIME LEURS GRAVES PREOCCUPATIONS DEVANT LES MENACES DE DESTABILISATION QUI AFFECTENT CERTAINES REGIONS DU MONDE. ILS SE SONT PRONONCES CONTRE TOUTES LES INTERVENTIONS ET INGERENCES EXTERIEURES QUI RISQUENT DE PORTER ATTEINTE A LA PAIX ET A LA SECURITE. LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT EXPRIME LEURS VIVES PREOCCUPATIONS AU SUJET DE LA SITUATION CREEE EN AFGHANISTAN PAR L'INTERVENTION DE L'UNION SOVIETIQUE `URSS` DANS CE PAYS. ILS ONT CONDAMNE CETTE VIOLATION DU DROIT INTERNATIONAL AINSI QUE DES PRINCIPES ET DES OBJECTIFS DES NATIONS-UNIES, QUE LES MEMBRES DE CETTE ORGANISATION SE SONT ENGAGES A RESPECTER. ILS ONT ESTIME QUE LES TROUPES SOVIETIQUES DOIVENT SE RETIRER, AFIN DE PERMETTRE AU PEUPLE MUSULMAN D'AFGHANISTAN DE DECIDER DE SON PROPRE DESTIN ET A L'AFGHANISTAN DE N'ETRE NI L'OBJET NI L'INSTRUMENT DE LA COMPETITION INTERNATIONALE.
- LES DEUX PARTIES ONT MARQUE TOUT LE _PRIX QU'ELLES ATTACHENT AU MAINTIEN DE LA STABILITE ET DE LA SECURITE DANS LA REGION DU GOLFE `PERSIQUE`, QUI EST VITALE POUR L'EQUILIBRE ET LA SECURITE DU MONDE. ELLES ONT SOULIGNE QUE LES MOYENS DE GARANTIR CETTE SECURITE ET CETTE STABILITE RELEVENT DE LA RESPONSABILITE DES ETATS DE LA REGION QUI DOIT RESTER EN DEHORS DES CONFLITS INTERNATIONAUX.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT EXPRIME LEURS VIVES PREOCCUPATIONS DEVANT L'EVOLUTION DE LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT OU PERSISTE UN GRAVE FOYER DE TENSION QUI MENACE NON SEULEMENT LA STABILITE ET LA SECURITE DE LA REGION MAIS ENCORE L'EQUILIBRE ET LA PAIX DU MONDE. ILS ONT AFFIRME QUE SEUL UN REGLEMENT GLOBAL, AUQUEL TOUTES LES PARTIES CONCERNEES DEVRAIENT PARTICIPER, PEUT METTRE UN TERME A CETTE SITUATION.
- APRES QUE CHACUNE DES PARTIES A EXPOSE SA POSITION CONNUE SUR LA CRISE DU MOYEN-ORIENT, ELLES SONT CONVENUES QU'UN REGLEMENT JUSTE ET DURABLE DEVAIT REPOSER SUR LES RESOLUTIONS DES NATIONS-UNIES QUI PREVOIENT NOTAMMENT LE RETRAIT D'ISRAEL DE TOUS LES TERRITOIRES ARABES OCCUPES EN 1967 `ANNEE`. ELLES ONT SOULIGNE QU'IL IMPORTE DE RECONNAITRE LA VERITABLE _NATURE DU PROBLEME PALESTINIEN, QUI EST AU CENTRE DE LA CRISE DU MOYEN-ORIENT ET QUE L'ON DOIT CONSIDERER, NON COMME UN PROBLEME DE REFUGIES, MAIS COMME CELUI D'UN PEUPLE QUI ASPIRE LEGITIMEMENT A EXISTER COMME TEL. CE PEUPLE, COMME TOUS LES PEUPLES, DOIT POUVOIR DISPOSER D'UNE PATRIE EN EXERCANT SON DROIT A L'AUTODETERMINATION DANS-LE-CADRE DU REGLEMENT DE PAIX GLOBAL. LES DEUX PARTIES ONT EXPRIME LEUR PROFONDE INQUIETUDE CONCERNANT L'_ETAT DE TENSION AU LIBAN ET ELLES ONT AFFIRME LEUR SOUTIEN A SA SOUVERAINETE, SON INTEGRITE TERRITORIALE ET SON INDEPENDANCE.
- ELLES ONT AFFIRME EGALEMENT LA NECESSITE QUE LA MER MEDITERRANEE ET L'OCEAN INDIEN SOIENT DES ZONES DE PAIX ET DE STABILITE.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` LES DEUX PARTIES ONT SOULIGNE L'IMPORTANCE DE L'APPROFONDISSEMENT DU DIALOGUE ENTRE LES PAYS ARABES ET LES PAYS DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE, AINSI QUE DES EFFORTS VISANT A ATTEINDRE SES OBJECTIFS, QUI SONT LE DEVELOPPEMENT DE LA PROSPERITE DU CONTINENT EUROPEEN ET L'ESSOR ET LE PROGRES DU MONDE ARABE. ELLES ONT EGALEMENT SOULIGNE L'IMPORTANCE DE L'ECHANGE_DE_VUES CONCERNANT LE DIALOGUE ENTRE LES PAYS DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE ET LES PAYS ARABES DU GOLFE `PERSIQUE`, AINSI QUE L'INTERET DE LA PROPOSITION FRANCAISE D'ETABLIR UN TRILOGUE ENTRE LES PAYS ARABES, EUROPEENS ET AFRICAINS.
- LES DEUX PARTIES ONT AFFIRME LA NECESSITE DE L'ETABLISSEMENT D'UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE MONDIAL JUSTE QUI SOIT FONDE SUR LA COMPLEMENTARITE ET LA SOLIDARITE ENTRE LES PAYS DU MONDE ET SUR LA SOLUTION DES PROBLEMES ECONOMIQUES INTERNATIONAUX DE FACON A GARANTIR LA RECIPROCITE DANS DES ECHANGES EGALEMENT FRUCTUEUX.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` EN CE QUI CONCERNE LES DISCUSSIONS SUR LES RELATIONS BILATERALES, LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT SOULIGNE LEUR COMMUNE SATISFACTION DU DEVELOPPEMENT DES RELATIONS QUI SE SONT NOUEES ENTRE LES DEUX PAYS DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE ET PARTICULIEREMENT DANS CELUI DES HYDROCARBURES `PETROLE` ET DE LA PETROCHIMIE.
- ILS ONT EXPRIME LEUR COMMUNE VOLONTE D'ELARGIR ET D'INTENSIFIER CETTE COOPERATION ET SE SONT FELICITES DES DECISIONS RECEMMENT PRISES PAR LES AUTORITES QATARIES EN CE SENS. LES IMPORTANTS PROJETS INDUSTRIELS LANCES OU ENVISAGES PAR LES AUTORITES QATARIES DOIVENT OFFRIR A CET EGARD DE NOMBREUSES ET INTERESSANTES POSSIBILITES, NOTAMMENT DANS L'EXPLOITATION ET LE TRAITEMENT DU GAZ, LE DESSALEMENT ET L'APPROVISIONNEMENT EN EAU.
- ENFIN, UNE COOPERATION NOUVELLE VA S'ENGAGER DANS LE DOMAINE DE L'AGRICULTURE, EN_VUE DE LA REALISATION CONJOINTE DE PROJETS DE MISE EN_VALEUR AGRICOLE ET DE LA CREATION D'UNE SOCIETE MIXTE FRANCO - QATARIE, ET DANS CELUI DES ENERGIES RENOUVELABLES. DEUX ACCORDS ONT ETE SIGNES A CETTE FIN.\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - QATARIES` LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET SON ALTESSE L'EMIR SE SONT FELICITES DU DEVELOPPEMENT DES RELATIONS CULTURELLES ET TECHNIQUES ENTRE LES DEUX PAYS SUR LA BASE DE L'ACCORD DE COOPERATION CULTURELLE ET TECHNIQUE DU 22 OCTOBRE 1977 `DATE`.
- ILS ONT MARQUE LEUR APPRECIATION DU SUCCES DE LA COOPERATION CULTURELLE EN-PARTICULIER AVEC L'UNIVERSITE DE QATAR, DU DEVELOPPEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE, AINSI QUE DES PROGRES CONSTATES EN D'AUTRES DOMAINES.
- ILS ONT EXPRIME LEUR VOLONTE DE DONNER UN ABOUTISSEMENT CONCRET AUX PERSPECTIVES NOUVELLES QUI SONT APPARUES LORS DU VOYAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.
- LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT MANIFESTE LEUR SATISFACTION D'AVOIR PU, A L'OCCASION DE CETTE VISITE, ECHANGER LEURS POINTS_DE_VUE ET ILS SE SONT FELICITES DES RESULTATS OBTENUS. ILS SONT CONVENUS DE L'UTILITE DES RENCONTRES ENTRE DIRIGEANTS ET RESPONSABLES DES DEUX PAYS POUR SE CONSULTER SUR LES MOYENS LES MEILLEURS DE GARANTIR LES BASES D'UNE COOPERATION QUI EXPRIME LE RENFORCEMENT DES LIENS ENTRE LES DEUX PAYS.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A EXPRIME SES PLUS VIFS REMERCIEMENTS A SON ALTESSE L'EMIR, AU PEUPLE ET AU GOUVERNEMENT DE QATAR POUR L'ACCUEIL CHALEUREUX QUI LUI A ETE RESERVE LORS DE SA VISITE A L'ETAT DE QATAR.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A INVITE SON ALTESSE L'EMIR DE QATAR A EFFECTUER UNE VISITE EN FRANCE. SON ALTESSE L'EMIR A ACCEPTE CETTE INVITATION, DONT LA DATE SERA FIXEE ULTERIEUREMENT.\

Voir tous les articles et dossiers