Publié le 15 mai 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE WISSEMBOURG, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, MARDI 15 MAI 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE WISSEMBOURG, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, MARDI 15 MAI 1979

15 mai 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE WISSEMBOURG, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, MARDI 15 MAI 1979 - PDF 256 Ko
MONSIEUR LE MAIRE,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MONSIEUR LE DEPUTE,
- MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL,
- MONSIEUR LE PREFET,
- MESSIEURS LES CONSEILLERS_GENERAUX,
- MESSIEURS LES CONSEILLERS_MUNICIPAUX,
- MES CHERS AMIS,
- DANS CE VOYAGE OFFICIEL EN ALSACE, L'ETAPE DE WISSEMBOURG REVET UNE SIGNIFICATION PARTICULIERE. EN EFFET, C'EST ICI A WISSEMBOURG QUE JE COMMENCE, CE MATIN, MA VISITE OFFICIELLE DANS LE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN. ET LA PREUVE, LE SIGNE DISTINCTIF EN EST QUE C'EST ICI QUE LES HONNEURS MILITAIRES ONT ETE RENDUS AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.
- VOUS L'AVEZ RAPPELE, MONSIEUR LE MAIRE : IL Y A VINGT ANS DEJA, LE GENERAL DE GAULLE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, AVAIT TENU LUI AUSSI A FAIRE HALTE DANS CE CHEF-LIEU DE L'ARRONDISSEMENT LE PLUS SEPTENTRIONAL DE L'ALSACE ET SITUE A L'EXTREME NORD-EST DE LA FRANCE. COMME MON PREDECESSEUR, JE NE VIENS PAS SEULEMENT ADMIRER L'UNE DES CITES D'ALSACE QUI A SU LE MIEUX CONSERVER SON CARACTERE. IL EST BIEN D'AUTRES VILLES EN ALSACE DONT LE PASSE EST CHARGE D'HISTOIRE. MAIS IL Y EN A PEU DONT LES SOUVENIRS SOIENT AUSSI INTIMEMENT LIES A L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS AINSI QU'A CELLE DES RELATIONS AVEC LES PAYS VOISINS
-\
VOUS N'AVEZ PAS VOULU ENTRER DANS LE DETAIL DE L'HISTOIRE DE WISSEMBOURG. JE RAPPELLERAI QUELQUES DATES, QUELQUES EPISODES. C'EST ICI QUE MARIE LECZINSKA EST ENTREE EN FRANCE DONT ELLE ALLAIT DEVENIR LA REINE. C'EST DE WISSEMBOURG QUE LES SOLDATS DE L'AN II SONT PARTIS AVEC HOCHE A L'ASSAUT DES ENNEMIS DE LA REVOLUTION, VAINCUS, TOUT PRES D'ICI, SUR LE GEISBERG. ET LORSQUE NOUS SURVOLIONS LA REGION EN HELICOPTERE, J'AI PU APERCEVOIR DE LOIN LE MONUMENT QUI EN PERPETUE LE SOUVENIR. C'EST ICI SUR LE MEME CHAMP DE BATAILLE QUE LES TROUPES DU GENERAL ABEL DOUAY SUCCOMBAIENT A 1 CONTRE 10 LE 4 AOUT 1870 `DATE`. C'EST A WISSEMBOURG ENCORE, EN 1909, LORS DE L'INAUGURATION DU MONUMENT DE GEISBERG, QU'A EU _LIEU UN DES TEMOIGNAGES LES PLUS EMOUVANTS DE L'ATTACHEMENT DE L'ALSACE A LA FRANCE. ET C'EST ICI, QUAND LA PAIX EST REVENUE, A WISSEMBOURG, SUR LES BORDS DE LA LAUTER, QU'EST TOURNE LE FILM "L'AMI FRITZ". C'ETAIT EN QUELQUE SORTE LA PREFIGURATION, J'Y REVIENDRAI TOUT A L'HEURE, MONSIEUR LE MAIRE, DE LA CONSTRUCTION DU RELAIS CULTUREL QUI FERA DE WISSEMBOURG L'UNE DES CAPITALES CULTURELLES DE L'ALSACE
-\
OUI, VOTRE VILLE A PAYE UN LOURD TRIBUT A L'HISTOIRE DE FRANCE. EN REELISANT FIDELEMENT DEPUIS 1966 `ANNEE` UN MAIRE QUI A SOUFFERT DANS SON CORPS ET DANS SON COEUR PENDANT LES ANNEES SOMBRES, VOS CONCITOYENS, MONSIEUR LE MAIRE, ONT VOULU MONTRER QU'ILS N'OUBLIAIENT PAS. MAIS EN MEME TEMPS, ILS ONT DIT OUI A L'AVENIR ET OUI A LA RECONCILIATION AVEC LES PEUPLES VOISINS. VOTRE ACTION MUNICIPALE, CELLE DE VOTRE CONSEIL `CONSEIL_MUNICIPAL`, ONT PERMIS A VOTRE BELLE VILLE DE CONNAITRE UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SIGNIFICATIF. ET PUISQU'A WISSEMBOURG TOUT EST SYMBOLE, J'EVOQUERAI LES TROIS ORIGINES DE CE PROGRES. IL Y A NATURELLEMENT LA PART QUE LES WISSEMBOURGEOISES ET LES WISSEMBOURGEOIS Y ONT PRIS EUX-MEMES. ET JE LES FELECITE POUR AVOIR MAINTENU LEUR EFFORT DE TRAVAIL DANS UN CLIMAT SOCIAL EXEMPLAIRE. IL Y A ENSUITE L'ETAT ET LE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN QUI ONT APPORTE LEUR CONTRIBUTION, L'UN GRACE-AUX AIDES A L'INDUSTRIALISATION QUI ONT ETE DECIDEES ET ACCORDEES DEPUIS 1976, L'AUTRE PAR L'EFFORT IMPORTANT D'EQUIPEMENT QUI A PERMIS D'ASSURER UNE LIAISON REGULIERE RAPIDE AVEC HAGUENAU ET LA CAPITALE DU DEPARTEMENT. ENFIN, LES INVESTISSEMENTS DANS LES DIFFERENTES INDUSTRIES, LES UNS VENUS DE FRANCE, D'AUTRES NOMBREUX VENUS DES PAYS VOISINS, DANS LA MECANIQUE, LA CHIMIE, LE BOIS, ONT JOUE UN ROLE IMPORTANT DANS L'EXPANSION DE WISSEMBOURG. JE N'OUBLIE PAS NON PLUS LE FAIT ET SES CONSEQUENCES QU'UN QUART DE LA POPULATION ACTIVE DE L'ARRONDISSEMENT EST EMPLOYE DE L'AUTRE COTE DE LA FRONTIERE `TRAVAILLEURS FRONTALIERS`
-\
MONSIEUR LE MAIRE, VOUS AVEZ A COEUR DE CONSOLIDER CES RESULTATS ECONOMIQUES. VOUS ETES PREOCCUPE, JE LE SAIS, PAR L'INSUFFISANCE DES EMPLOIS FEMININS. PARMI LES DEMANDEURS D'EMPLOI DE L'ARRONDISSEMENT, A L'HEURE ACTUELLE, 4 SUR 5 `STATISTIQUES` SONT DES FEMMES. IL EST DONC SOUHAITABLE QUE LES FUTURES IMPLANTATIONS INDUSTRIELLES ACCROISSENT LA PROPORTION DE L'EMPLOI FEMININ.
- JE SAIS QUE VOUS VOUS PREOCCUPEZ AUSSI DE L'APPROVISIONNEMENT EN ENERGIE DE VOTRE REGION DU BAS-RHIN, NOTAMMENT EN GAZ NATUREL. LE MINISTRE DE L'INDUSTRIE Y ATTACHERA TOUTE L'ATTENTION NECESSAIRE.
- VOUS AVEZ ENFIN EVOQUE, MONSIEUR LE MAIRE, UNE LARME. JE VOUS DIRAI QUE DANS LA VIE ET DANS L'HISTOIRE, IL Y EN A DE PLUS CRUELLES. MAIS ENFIN, C'EST UNE LARME ET JE VOUDRAIS QUE MA VISITE VOUS PERMETTE DE L'EFFACER. IL S'AGIT DU FINANCEMENT DU CENTRE CULTUREL QUE VOUS APPELEZ LE RELAIS CULTUREL. IL EST VRAI QU'IL Y A A WISSEMBOURG UN TRES RICHE PASSE CULTUREL ET D'ADMIRABLES MONUMENTS. J'EN CITERAI QUELQUES-UNS DE MEMOIRE : LA GRANGE AUX DIMES, LA MAISON DU SEL, LE LYCEE ET L'HOPITAL QUE VOUS AVEZ BAPTISE DU NOM DE STANISLAS, L'EGLISE PIERRE ET PAUL, EN EFFET UNE DES PLUS CELEBRES EGLISES GOTHIQUES D'ALSACE, L'EGLISE SAINT-JEAN. CET IMMENSE PATRIMOINE CULTUREL IMPOSE DES CHARGES A WISSEMBOURG. VOUS AVEZ EU L'IDEE DE CREER CE CENTRE ET VOUS AVEZ PREVU UN DEVIS QUI, SANS DOUTE, SERA DEPASSE. DANS CES CONDITIONS, MONSIEUR LE MAIRE, L'ETAT REVISERA EN HAUSSE SA PARTICIPATION. CECI FIGURERA DANS LE BUDGET DE 1980 `ANNEE` POUR UN MONTANT IMPORTANT. IL NE M'APPARTIENT PAS D'EN DONNER LE CHIFFRE, J'EN LAISSERAI LA RESPONSABILITE AU MINISTRE DE LA CULTURE POUR BIEN MONTRER QUELLE EST, DANS L'ORGANISATION DE NOS POUVOIRS, LA PART DES UNS ET DES AUTRES. MAIS SACHEZ QUE LA CHARGE FINANCIERE DE LA VILLE DE WISSEMBOURG SERA ALLEGEE DES L'AN PROCHAIN. JE REMERCIE L'INTERIEUR DE L'HOTEL_DE_VILLE ET L'EXTERIEUR POUR CES APPLAUDISSEMENTS
-\
MONSIEUR LE MAIRE, VENANT ICI AU BORD, TOUT AU BORD DE LA FRONTIERE, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VOUDRAIT VOUS DIRE DEUX CHOSES. LA PREMIERE, C'EST QUE WISSEMBOURG FAIT PARTIE PROFONDEMENT DE NOTRE COMMUNAUTE NATIONALE. ET CETTE COMMUNAUTE NATIONALE EST APPELEE A CONNAITRE DANS LES ANNEES A VENIR, JE LE SOUHAITE, UN PUISSANT DEVELOPPEMENT. NOUS DEVONS FAIRE VIVRE ENSEMBLE UNE FRANCE FORTE ET ACTIVE QUI TIENNE SON ROLE COMME DANS LE PASSE, A LA FOIS VIS-A-VIS DE NOTRE HISTOIRE ET DANS LE MONDE NOUVEAU QUI S'ORGANISE.
- CETTE FRANCE, CONFORMEMENT A SON MESSAGE, MESSAGE DE SES FOIS TRADITIONNELLES, ICI PRESENTES, MESSAGE DE SA PENSEE REVOLUTIONNAIRE, CELLE DE LA LIBERTE ET DES DROITS DE L'HOMME, CETTE FRANCE DOIT ETRE UNE FRANCE OUVERTE QUI N'AIT PAS LE VISAGE DE L'ANTAGONISME MAIS QUI SOIT, AU CONTRAIRE, UN EXEMPLE DE FRATERNITE, DE RESPECT D'AUTRUI ET D'AMITIE ENTRE LES PEUPLES. LA OU VOUS ETES, AYANT CONNU CE QUE VOUS AVEZ CONNU, VOUS EN COMPRENEZ LE SENS ET LA PORTEE. C'EST POURQUOI JE SOUHAITE QUE LA FRANCE QUE NOUS FAISONS ENSEMBLE, QUE LA FRANCE DE LA JEUNESSE FRANCAISE, SOIT A LA FOIS LA FRANCE DE TOUJOURS ET, EN MEME TEMPS, UNE FRANCE OUVERTE, JE DIS LARGEMENT OUVERTE, SUR LES REALITES ET SUR LES SOLIDARITES DE NOTRE TEMPS.
- VIVE WISSEMBOURG.
- VIVE LA REPUBLIQUE.
- VIVE LA FRANCE\

Voir tous les articles et dossiers