Publié le 22 décembre 1978

COMMUNIQUE CONJOINT FRANCO-GUINEEN A L'ISSUE DU VOYAGE DE M. GISCARD D'ESTAING EN GUINEE, CONAKRY, LE 22 DECEMBRE 1978

COMMUNIQUE CONJOINT FRANCO-GUINEEN A L'ISSUE DU VOYAGE DE M. GISCARD D'ESTAING EN GUINEE, CONAKRY, LE 22 DECEMBRE 1978

22 décembre 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger COMMUNIQUE CONJOINT FRANCO-GUINEEN A L'ISSUE DU VOYAGE DE M. GISCARD D'ESTAING EN GUINEE, CONAKRY, LE 22 DECEMBRE 1978 - PDF 287 Ko
SUR INVITATION DE SON EXCELLENCE AHMED SEKOU TOURE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE REVOLUTIONNAIRE DE GUINEE, SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET MADAME VALERY GISCARD D'ESTAING, A LA TETE D'UNE IMPORTANTE DELEGATION GOUVERNEMENTALE, ONT EFFECTUE UNE VISITE D'ETAT ET D'AMITIE EN REPUBLIQUE POPULAIRE REVOLUTIONNAIRE DE GUINEE, DU 20 AU 22 DECEMBRE 1978 `DATE`. LA SUITE PRESIDENTIELLE COMPRENAIT NOTAMMENT, M. JEAN FRANCOIS-PONCET, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, M. RENE MONORY, MINISTRE DE L'ECONOMIE, M. ANDRE GIRAUD, MINISTRE DE L'INDUSTRIE, M. JEAN-PHILIPPE LECAT, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, M. FRANCOIS POLGE DE COMBRET, SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, M. ANDRE LEWIN, AMBASSADEUR DE FRANCE EN GUINEE. SON EXCELLENCE MONSIEUR VALERY GISCARD D'ESTAING, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, ET LA DELEGATION QUI L'ACCOMPAGNE ONT VISITE, EN COMPAGNIE DU PRESIDENT AHMED SEKOU TOURE ET D'UNE IMPORTANTE DELEGATION DU PARTI-ETAT, LES FEDERATIONS DE KANKAN, FARANAH ET LABE. ILS ONT PARTOUT ETE L'OBJET D'UN ACCUEIL TRES CHALEUREUX ET TRES AMICAL DE LA PART DES POPULATIONS. DURANT SON SEJOUR, SON EXCELLENCE LE PRESIDENT VALERY GISCARD D'ESTAING A EU AVEC LE PRESIDENT AHMED SEKOU TOURE, DES ENTRETIENS SUR DIVERSES QUESTIONS D'ACTUALITE ET D'INTERET COMMUN
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GUINEENNES` LES DEUX PRESIDENTS S'INSPIRANT DES PROFONDES ASPIRATIONS DE LEURS PEUPLES A UNE AMITIE SINCERE ET A UNE COOPERATION DURABLE, QUI DOIT PERMETTRE DE RENFORCER LES LIENS MULTIPLES QUE L'HISTOIRE A TISSES ENTRE LA FRANCE ET LA GUINEE. RESOLUS A ELIMINER DEFINITIVEMENT TOUS LES OBSTACLES AYANT EMPECHE LE DEVELOPPEMENT DE L'AMITIE TRADITIONNELLE ENTRE LES DEUX PEUPLES, CONSCIENTS DU DESTIN SOLIDAIRE DES PEUPLES FRANCAIS ET GUINEEN, DANS LE RESPECT DES PRINCIPES DE LIBERTE, D'EGALITE, DE JUSTICE, DE PROGRES ET DE PAIX, SE FELICITANT DE L'HEUREUSE DECISION PRISE LE 14 JUILLET 1975 `ANNONCE DE LA REPRISE DES RELATIONS DIPLOMATIQUES`, D'ENGAGER, A L'AVENIR, LEURS RAPPORTS SUR DES BASES ENTIEREMENT NOUVELLES, DESIREUX DE CONFIRMER L'ESPRIT DE RESPECT MUTUEL, D'AMITIE ET DE CONFIANCE RECIPROQUES QUI CARACTERISE DESORMAIS LES RELATIONS ENTRE LES DEUX PAYS, DETERMINES A PROMOUVOIR UNE COOPERATION EXEMPLAIRE DANS LES DOMAINES POLITIQUE, ECONOMIQUE, CULTUREL, TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE, SONT CONVENUS D'OUVRIR DES NEGOCIATIONS AVANT LE 1ER MARS 1979 `DATE` EN_VUE DE PARVENIR A LA CONCLUSION, ENTRE LES DEUX PAYS, D'ACCORDS PORTANT SUR LA COOPERATION CULTURELLE, SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE, LA COOPERATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GUINEENNES` DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE INTERNATIONALE, LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT CONSTATE LA CONVERGENCE DE LEURS VUES SUR DE TRES NOMBREUX POINTS. ILS ONT TENU, EN-PARTICULIER, A RAPPELER LEUR ATTACHEMENT AU PRINCIPE DE L'INDEPENDANCE DES NATIONS, AU RESPECT DE LA SOUVERAINETE ET DE L'INTEGRITE TERRITORIALE DE TOUS LES ETATS, QUEL QUE SOIT LEUR REGIME POLITIQUE ET SOCIAL, AINSI QUE LEUR SOUCI COMMUN DE CONTRIBUER AU MAINTIEN DE LA PAIX. LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT ACCORDE UNE ATTENTION TOUTE PARTICULIERE A LA SITUATION EN AFRIQUE, SE FELICITANT DES PROGRES REALISES POUR LE RELACHEMENT DE CERTAINES TENSIONS, ILS ONT EXPRIME LE SOUHAIT QUE LES PROBLEMES DE CE CONTINENT SOIENT RESOLUS PAR LES AFRICAINS EUX-MEMES ET LEURS INSTITUTIONS, A L'EXCLUSION DE TOUTE INGERENCE EXTERIEURE ET DANS UN ESPRIT DE CONCERTATION PACIFIQUE. S'AGISSANT DU RAPPROCHEMENT INTERVENU ENTRE LA REPUBLIQUE POPULAIRE REVOLUTIONNAIRE DE GUINEE D'UNE_PART, LA REPUBLIQUE DE COTE_D_IVOIRE ET LA REPUBLIQUE DU SENEGAL D'AUTRE_PART, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE S'EST VIVEMENT FELICITE DE L'EVOLUTION HEUREUSEMENT INTERVENUE DANS LES RAPPORTS ENTRE CES ETATS ET IL A RENDU HOMMAGE AUX EFFORTS ACCOMPLIS A CET EGARD PAR LES CHEFS_D_ETAT INTERESSES AINSI QUE PAR D'AUTRES DIRIGEANTS AFRICAINS, EN-PARTICULIER LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU LIBERIA
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GUINEENNES` LE PRESIDENT SEKOU TOURE A REAFFIRME, POUR SA PART, LA VOLONTE DE COOPERATION DE LA GUINEE AVEC LES ETATS VOISINS AINSI QU'EN TEMOIGNE SA PARTICIPATION A LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST `CDEAO`. A CET EGARD, ILS ONT SOULIGNE L'INTERET QUE REVET POUR LES AFRICAINS LA RECHERCHE D'UNE VOIE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT, DANS LA PAIX ET A L'ABRI DES INGERENCES EXTERIEURES ET ONT EXPRIME LE VOEU QUE DANS CET ESPRIT SOIT TROUVEE UNE SOLUTION POLITIQUE RAPIDE, AUX CONFLITS DU SAHARA, DU TCHAD ET DE LA CORNE DE L'AFRIQUE. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A RAPPELE LES PRINCIPES QUI ANIMENT LA POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE : ADHESION A UN PROCESSUS ACCELERE DE DECOLONISATION, NON-INGERENCE DANS LES AFFAIRES INTERIEURES DES ETATS, RECONNAISSANCE DE LA SPECIFICITE DE LA COMMUNAUTE AFRICAINE ET DE SON AUTORITE EMINENTE DANS LES AFFAIRES DU CONTINENT. LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT EXPRIME LEUR INQUIETUDE DEVANT L'EVOLUTION DE LA SITUATION EN AFRIQUE AUSTRALE ET ONT FORMULE LE SOUHAIT QUE LA DECOLONISATION SOIT CONDUITE A SON TERME EN NAMIBIE ET EN RHODESIE. A CET EGARD, ILS ONT NOTAMMENT SOULIGNE LA NECESSITE D'UNE ACCESSION RAPIDE DE LA NAMIBIE A LA SOUVERAINETE ET L'INDEPENDANCE, CONFORMEMENT AUX DISPOSITIONS PERTINENTES DES RESOLUTIONS DU CONSEIL_DE_SECURITE DES NATIONS-UNIES, DANS DES CONDITIONS INTERNATIONALEMENT ACCEPTABLES. LES DEUX CHEFS_D_ETAT ONT PAR AILLEURS REAFFIRME LEUR HOSTILITE FONDAMENTALE A L'APARTHEID ET A LA DISCRIMINATION RACIALE, ET MARQUE LEUR VOLONTE DE FAIRE PREVALOIR, EN AFRIQUE_DU_SUD COMME AU ZIMBABWE, LA NECESSAIRE EGALITE DES HOMMES, QUI LEUR APPARAIT SEULE SUSCEPTIBLE D'ASSURER DURABLEMENT LE BIEN ETRE DE TOUTES LES COMMUNAUTES INTERESSEES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GUINEENNES` ILS ONT SOULIGNE D'AUTRE_PART L'IMPORTANCE QUE REVETENT LE RESSERREMENT DES LIENS DE SOLIDARITE ET LA COOPERATION ENTRE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE ET L'AFRIQUE. ILS ONT A CET EGARD EMIS LE SOUHAIT QUE LA NEGOCIATION _ENTREPRISE POUR LE RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION DE LOME CONTRIBUE A RENFORCER L'EQUILIBRE ET LA STABILITE DU CONTINENT AFRICAIN
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GUINEENNES` LES DISCUSSIONS SE SONT DEROULEES DANS UN ESPRIT DE CHAUDE AMITIE ET DE COMPREHENSION MUTUELLE. Y ONT PRIS PART DU COTE FRANCAIS : M. JEAN FRANCOIS-PONCET, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, M. RENE MONORY, MINISTRE DE L'ECONOMIE, M. ANDRE GIRAUD, MINISTRE DE L'INDUSTRIE, M. JEAN-PHILIPPE LECAT, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, M. FRANCOIS POLGE DE COMBRET, SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, M. ANDRE LEWIN, AMBASSADEUR DE FRANCE EN GUINEE. DU COTE GUINEEN : DR LANSANA BEAVOGUI, PREMIER MINISTRE, M. ISMAEL TOURE, MINISTRE DU DOMAINE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, M. MOUSSA DIAKITE, MINISTRE DU DOMAINE DE L'INTERIEUR, SECURITE ET JUSTICE, M. N'FAMARA KEITA, MINISTRE DU DOMAINE DE LA PROMOTION RURALE, M. MAMADI KEITA, MINISTRE DU DOMAINE DE L'EDUCATION ET DE LA CULTURE, M. DAMANTANG CAMARA, PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE LEGISLATIVE, M. ABDOULAYE TOURE, MINISTRE DES ECHANGES, M. FILY CISSOKO, MINISTRE DES AFFAIRES EXTERIEURES, M. SENAINON BEHANZIN, MINISTRE DE L'INFORMATION ET DE L'IDEOLOGIE, M. ABOUBACAR SOMPARE, AMBASSADEUR DE GUINEE EN FRANCE
-\
LE PRESIDENT VALERY GISCARD D'ESTAING ET LA DELEGATION QUI L'ACCOMPAGNE EXPRIMENT TOUTE LEUR RECONNAISSANCE AU PEUPLE GUINEEN, A SON GOUVERNEMENT ET SURTOUT AU PRESIDENT AHMED SEKOU TOURE, POUR L'ACCUEIL CHALEUREUX ET AMICAL QUI LEUR A ETE RESERVE DURANT LEUR SEJOUR EN REPUBLIQUE POPULAIRE REVOLUTIONNAIRE DE GUINEE. LES DEUX PRESIDENTS CONSIDERENT QUE L'AFFERMISSEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DES RELATIONS ENTRE LES DEUX NATIONS REPONDENT AUX INTERETS SUPERIEURS DE LEURS PEUPLES RESPECTIFS. SON EXCELLENCE MONSIEUR VALERY GISCARD D'ESTAING, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, A ADRESSE UNE INVITATION A SON EXCELLENCE AHMED SEKOU TOURE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE REVOLUTIONNAIRE DE GUINEE, A EFFECTUER UNE VISITE D'ETAT ET D'AMITIE EN FRANCE. CETTE INVITATION A ETE ACCEPTEE AVEC PLAISIR. LA DATE DE LA VISITE SERA FIXEE ULTERIEUREMENT, D'UN COMMUN ACCORD
-\

Voir tous les articles et dossiers