Publié le 31 juillet 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE M. U SAW HLAING, AMBASSADEUR DE BIRMANIE EN FRANCE, LUNDI 31 JUILLET 1978

31 juillet 1978 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE M. U SAW HLAING, AMBASSADEUR DE BIRMANIE EN FRANCE, LUNDI 31 JUILLET 1978

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BIRMANES` MONSIEUR L'AMBASSADEUR, C'EST UN REEL PLAISIR POUR MOI DE RECEVOIR DE VOS MAINS LES LETTRES PAR LESQUELLES SON EXCELLENCE LE PRESIDENT NE WIN VOUS ACCREDITE AUPRES DU GOUVERNEMENT ET DU CHEF_D_ETAT FRANCAIS, EN TANT QU'AMBASSADEUR EXTRAORDINAIRE ET PLENIPOTENTIAIRE DE LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DE L'UNION DE BIRMANIE. NOS DEUX PAYS ONT EN_COMMUN D'ETRE LES HERITIERS DE TRES ANCIENNES CULTURES, ET ILS PARTAGENT TOUT NATURELLEMENT LE SOUCI D'EN PRESERVER LES VALEURS HUMAINES ET MORALES. A CETTE PREOCCUPATION S'AJOUTE UN ATTACHEMENT EGAL A L'INDEPENDANCE NATIONALE ET A LA CAUSE DE LA PAIX, QUI SONT LES FONDEMENTS DE NOS POLITIQUES EXTERIEURES. LA FRANCE A NOTE AVEC QUELLE DETERMINATION LA BIRRMANIE A SU PRESERVER LA MAITRISE DE SA POLITIQUE ET DE SES ORIENTATIONS DANS UNE CONJONCTURE PARTICULIEREMENT DIFFICILE. LA VOIE NEUTRALISTE QUE VOTRE PAYS A CHOISIE N'EST PAS CELLE DE LA FACILITE, MAIS C'EST ASSUREMENT POUR LA BIRMANIE CELLE DE LA SAGESSE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BIRMANES` LA FRANCE SOUHAITE QUE PUISSENT ENFIN S'ETABLIR EN ASIE DU SUD-EST, SOUS LE SIGNE DE LA PAIX, DE L'INDEPENDANCE ET LA NEUTRALITE, LES RELATIONS DE CONFIANCE ET DE COOPERATION QU'ELLE CROIT INDISPENSABLES A LA STABILITE DE LA REGION TOUTE ENTIERE, COMME A LA PROSPERITE DE TOUS LES ETATS QUI LA COMPOSENT. ENTRE LA FRANCE ET LA BIRMANIE, LES RELATIONS SONT, DEPUIS L'ORIGINE, EMPREINTES D'ESTIME RECIPROQUE ET DE CORDIALITE. JE SOUHAITE QUE SOUS VOTRE IMPULSION ELLES DEVIENNENT PLUS ETROITES ET SURTOUT SUBSTANCIELLES, NOTAMMENT DANS LES DOMAINES DE L'ECONOMIE ET DE LA COOPERATION CULTURELLE, SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE. JE SUIS CONVAINCU, A CET EGARD, QUE LA PROCHAINE VISITE EN FRANCE DE M. MYINT MAUNG, MINISTRE BIRMAN DES AFFAIRES ETRANGERES, PERMETTRA DE DONNER UN NOUVEL ELAN A L'ENSEMBLE DE NOS RAPPORTS. JE PUIS VOUS ASSURER, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, QUE VOUS TROUVEREZ TOUJOURS, TANT AUPRES DE MOI-MEME QUE DE MON GOUVERNEMENT TOUTE L'AIDE NECESSAIRE AU SUCCES DE VOTRE MISSION. VEUILLEZ, JE VOUS PRIE, TRANSMETTRE A SON EXCELLENCE LE PRESIDENT DU CONSEIL D'ETAT DE LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DE L'UNION DE BIRMANIE, RECEMMENT REELU, MES FELICITATIONS RENOUVELEES ET LES VOEUX TRES SINCERES QUE JE FORME POUR LE SUCCES DE SA HAUTE MISSION
-\

Voir tous les articles et dossiers