Publié le 23 décembre 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DU PRINCE WERNER DE MERODE, AMBASSADEUR DE BELGIQUE EN FRANCE, LE JEUDI 23 DECEMBRE 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DU PRINCE WERNER DE MERODE, AMBASSADEUR DE BELGIQUE EN FRANCE, LE JEUDI 23 DECEMBRE 1976

23 décembre 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DU PRINCE WERNER DE MERODE, AMBASSADEUR DE BELGIQUE EN FRANCE, LE JEUDI 23 DECEMBRE 1976 - PDF 120 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BELGES` MONSIEUR L'AMBASSADEUR, C'EST AVEC UN PLAISIR PARTICULIER QUE JE RECOIS LES LETTRES PAR LESQUELLES SA MAJESTE LE ROI BAUDOIN VOUS ACCREDITE AUPRES DE MOI EN QUALITE D'AMBASSADEUR DE BELGIQUE EN FRANCE. D'ABORD PARCE QU'IL M'EST AGREABLE DE VOUS ACCUEILLIR DANS CE PAYS QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN POUR DE MULTIPLES RAISONS, OU VOUS AVEZ DEJA EXERCE DES FONCTIONS DIPLOMATIQUES ET OU VOUS COMPTEZ DE NOMBREUX AMIS. ENSUITE PARCE QU'ENTRE LES PEUPLES FRANCAIS ET BELGE, LE VOISINAGE, LA CULTURE ET L'HISTOIRE ONT CREE DES LIENS QUE LES EPREUVES PARTAGEES AU-COURS DES DEUX GUERRES MONDIALES ONT ENCORE RENFORCES. JE SUIS PARTICULIEREMENT SENSIBLE A LA MANIERE CHALEUREUSE DONT VOUS AVEZ EVOQUE LES RAPPORTS TRES ETROITS DE NOS DEUX PAYS. ENFIN, PARCE QUE LA FRANCE ET LA BELGIQUE SONT, DEPUIS PLUS D'UN QUART DE SIECLE MAINTENANT, ENGAGEES DANS LA GRANDE ET DIFFICILE _ENTREPRISE DE LA CONSTRUCTION DE L'EUROPE. NOUS SAVONS QUE NOUS TROUVERONS EN VOUS, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, UN INTERLOCUTEUR AVERTI DES PROBLEMES EUROPEENS ET LE REPRESENTANT D'UN PAYS QUI A TOUJOURS APPORTE SA PLEINE CONTRIBUTION AUX EFFORTS QUI ONT PERMIS A NOTRE COMMUNAUTE `CEE` DE NAITRE, DE SE DEVELOPPER ET DE S'ELARGIRÕ¿\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BELGES` DANS L'ETAPE NOUVELLE QUE NOUS ABORDONS MAINTENANT, C'EST-A-DIRE CELLE DE L'UNION EUROPEENNE `CEE`, LE _CONCOURS DE LA BELGIQUE N'EST PAS MOINS INDISPENSABLE NI, J'EN SUIS CONVAINCU MOINS RESOLU. CETTE UNION DOIT, EN EFFET, REUNIR L'ENSEMBLE DES RAPPORTS DE SOLIDARITE TISSES ENTRE NOS ETATS. ELLE DOIT SE FONDER SUR UNE COMMUNAUTE SOLIDE, DECIDEE A PRESERVER SON ACQUIS MALGRE LES CIRCONSTANCES DIFFICILES QUE NOUS TRAVERSONS MAIS AUSSI A S'ORIENTER, EN RENFORCANT LA CONVERGENCE DE NOS POLITIQUES ECONOMIQUES NATIONALES, VERS L'INDISPENSABLE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE. LA MARCHE VERS L'UNION EUROPEENNE DOIT EGALEMENT CONDUIRE NOS ETATS A CHERCHER A EXERCER DE MANIERE CONVERGENTE LEUR SOUVERAINETE DANS LES DOMAINES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX QUI S'OFFRENT A LEUR COOPERATION. C'EST AINSI QUE, DANS LE MONDE TROUBLE QUI EST LE NOTRE, NOUS DONNERONS A L'EUROPE UNE VOIX QUI SOIT LA SIENNE ET LE MOYEN DE CONTRIBUER A L'ETABLISSEMENT DES RELATIONS INTERNATIONALES PLUS JUSTES ET PLUS PACIFIQUESÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BELGES` SOYEZ ASSURE, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, QUE VOUS TROUVEREZ TOUJOURS AUPRES DU GOUVERNEMENT FRANCAIS ET DE MOI-MEME, TOUS LES _CONCOURS QUE VOUS POURREZ DESIRER POUR L'ACCOMPLISSEMENT DE VOTRE HAUTE MISSION. JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR TRANSMETTRE A SA MAJESTE LE ROI BAUDOIN LES ASSURANCES DE MA TRES HAUTE CONSIDERATION ET AU PEUPLE BELGE, L'EXPRESSION DE LA TRES PROFONDE AMITIE DU PEUPLE FRANCAISÕ

Voir tous les articles et dossiers