Georges Pompidou
1969 - 1974

Portait officiel : Georges Pompidou
Portrait officiel de Georges Pompidou
© La Documentation française. Photo François Pagès / Paris-Match

5 juillet 1911
Naissance à Montboudif, en Auvergne de parents instituteurs. 
Son père exerça d'abord son métier dans le Cantal et devint plus tard professeur d'espagnol à Albi où le futur président fit toutes ses études jusqu'au baccalauréat, obtenant un premier prix au concours général de version grecque. Il restera très attaché au pays d'origine de sa famille et se référera constamment aux valeurs de l'école républicaine : « droiture et travail ; respect du mérite et des vertus de l'esprit ».

1931
Il est admis à l'École Normale Supérieure après une khâgne au Lycée Louis-le-Grand à Paris. Il suit parallèlement un cursus à l'Ecole libre des Sciences Politiques, et noue des amitiés fortes, notamment avec Léopold Sedar Senghor, destiné à devenir le premier président de la République du Sénégal. 

1934
Reçu premier à l'agrégation des lettres, puis diplomé

1935
Mariage avec Claude Cahours

1935-1938
Professeur au lycée Saint Charles à Marseille 

1938-1940
Professeur de classe préparatoire au lycée Henri IV à Paris.

1940-1944
Officier de renseignement au 141e régiment d’infanterie alpine.
Il travaille en parallèle à une travaille à l’édition critique de Britannicus

Septembre 1944
Nommé chargé de mission pour l'Éducation nationale au cabinet du général de Gaulle, président du Gouvernement provisoire de la République française. Il noue avec lui des liens de confiance et d’amitié.

1946-1949
Après le départ du Général, il entre au Conseil d'État mais reste un des proches conseillers de de Gaulle en vue d’un futur retour au pouvoir.

1946-1949
Directeur du commissariat au Tourisme

1948 à 1953
Chef de cabinet du Général

1954-1958
Banque Rothschild

Juin 1958-janvier 1959
Directeur de cabinet du général de Gaulle. Il y joue un  rôle primordial dans la préparation de la nouvelle Constitution de la Ve République, et l’assainissement de l'économie avant l’entrée dans la Communauté Economique Européenne.

1er juin 1959-7 janvier 1962
Président du conseil constitutionnel 

1961 
Publication d’une anthologie poétique précédée d'une longue préface 
Porte-parole officieux du Général dans les négociations avec le FLN algérien 

Avril 1962-juillet 1968
Premier Ministre

Avril 1969 
Le projet de régionalisation et de réforme du Sénat est rejeté par référendum, ce qui provoque la démission du général de Gaulle.

15 juin 1969 
Georges Pompidou est élu président de la république

Décembre 1969 
Sommet européen de La Haye, qui rétablit la concorde entre les six membres fondateurs de la Communauté Européenne définit les conditions de la négociation avec la Grande-Bretagne, amorce l'Union Economique et Monétaire et ébauche une coopération politique. 

Février-mars 1970 
Premier voyage officiel à l'étranger, aux Etats-Unis, signe diplomatique fort en période de Guerre froide. Il rencontre encore à trois reprises le Président Richard Nixon, notamment en décembre 1971 aux Açores où ils fixent ensemble les grandes lignes d'une réorganisation monétaire mondiale, malheureusement sans résultat durable.
Des divergences commerciales monétaires politiques (Proche-Orient relations avec l'U. R.S.S.) culminent avec la crise pétrolière de la fin de 1973 et le refus par la France d'un accord général des pays consommateurs de pétrole en février 1974 à Washington.
Avec l'U.R.S.S. alors dirigée par Leonid Brejnev, cinq rencontres ont lieu, en cinq ans.

1973 
Pompidou voit ses forces physiques minées par la maladie de Waldenströ 

2 avril 1974 
La mort de Pompidou interrompt son mandat après quatre ans et neuf mois seulement.
Son épitaphe est rédigée ainsi : « Les peuples heureux n'ont pas d'histoire, je souhaiterais que les historiens n'aient pas trop de choses à dire sur mon mandat »

 

Sources: Association Georges Pompidou, Archives nationales, INA

Portrait de Georges Pompidou

Qui était Georges Pompidou ? | Archive INA

Charles de Gaulle

Charles de Gaulle

Valéry Giscard d'Estaing

Valéry Giscard d'Estaing