Publié le 27 avril 1983

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de M. Eduardo Cisternas, ambassadeur du Chili, Paris, Palais de l'Élysée, mercredi 27 avril 1983.

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de M. Eduardo Cisternas, ambassadeur du Chili, Paris, Palais de l'Élysée, mercredi 27 avril 1983.

27 avril 1983 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de M. Eduardo Cisternas, ambassadeur du Chili, Paris, Palais de l'Élysée, mercredi 27 avril 1983. - PDF 66 Ko
Monsieur l'ambassadeur,
- C'est bien volontiers que je reçois les Lettres par lesquelles le présidentde la République du Chili vous accrédite auprès de moi et de mon gouvernement en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentaire.
- Vous avez bien voulu mentionner vos affinités personnelles familiales et professionnelles avec la France. Je suis persuadé qu'elles vous recommandent tout particulièrement pour la haute mission qui vous est confiée.
- Le souci de la France est de voir garantir et d'aider à garantir, autant qu'il est possible, le droit des gens, de même la France souhaite voir se renforcer partout le respect des principes démocratiques.
- Je puis vous assurer, monsieur l'ambassadeur, que vous trouverez auprès de moi-même et de mon gouvernement tout l'appui que vous pouvez attendre pour le succès de votre mission. Je vous prie de transmettre au président de la République du Chili les voeux que je forme pour l'heureux avenir du peuple chilien.\

Voir tous les articles et dossiers