François Mitterrand
1981 - 1995

Portait officiel : François Mitterrand
Portrait officiel de François Mitterrand
© La Documentation française. Photo Gisèle Freund

26 octobre 1916
Naissance à Jarnac

Septembre 1939
Il est mobilisé alors qu’il achève ses études à Paris. Trois fois cité, il est blessé et fait prisonnier.

Décembre 1941
Il parvient à s'évader lors de son transfert dans un camp de représailles. 

1943
De retour en France, il entre dans la Résistance, où il fédère et dirige l'ensemble des mouvements de résistance des prisonniers de guerre.

Août 1944
Il participe à l'éphémère « gouvernement des secrétaires généraux » auquel le général de Gaulle confie la responsabilité du territoire national jusqu'à l'installation du gouvernement provisoire à Paris.

Novembre 1946
Député de la Nièvre

1947-1948
Ministre des Anciens combattants et des Victimes de guerre

1950-1951
Ministre de la France d'outre-mer
En tant que partisan résolu de la décolonisation, il met fin aux tensions qui menaçaient la cohésion de plusieurs territoires et noua, avec les leaders africains, des relations personnelles et durables. 

Juin-septembre 1953
Ministre d'État délégué au Conseil de l'Europe.
Il démissionne à la suite de la déposition du sultan du Maroc.

1954-1955
Ministre de l'intérieur dans le cabinet Mendès-France 

1956
Garde des sceaux dans le cabinet Guy Mollet.
C’est sa dernière fonctions ministérielle ; il refuse par la suite celles qu'on lui offre dans les derniers cabinets de la IVe République, dont il désapprouve la politique algérienne.

1958
François Mitterrand dénonce le « coup d'État » qui a porté le général de Gaulle au pouvoir et prend position contre les institutions de la Ve République. Il y perdit son siège de député, qu'il retrouve dès 1962 après un bref passage au Sénat.

1959
Élu maire de Château-Chinon 

1964
Président du conseil général de la Nièvre

1965
Candidat unique de la gauche à l'élection présidentielle, il met le général de Gaulle en ballottage et recueille près de 45% des suffrages au second tour.

1971
Rénovation du parti socialiste au congrès d'Epinay

1974
Il est battu de peu aux élections présidentielles par Valéry Giscard d’Estaing.

1981
Il remporte les élections présidentielles face au président sortant. 

1988
Réélu Président de la République
Ses deux septennats sont marqués par un ensemble de mesures sociales, par l'extension et le renforcement des libertés locales et de la liberté d'expression, par la modernisation du code pénal, l'abolition de la peine de mort, par de « grands projets »: l'Arche de la Défense, le Grand Louvre, la Bibliothèque nationale qui porte son nom.
Il connaît deux périodes de cohabitation (1986-1988 et 1993-1995)

25 juin 1992
Lois constitutionnelles qui valident l’intégration de la France à l’Union Européenne

8 janvier 1996
Mort à Paris

Source : Institut François Mitterrand

Portrait de François Mitterrand

François Mitterrand, une vie en politique | Archive INA

Valéry Giscard d'Estaing

Valéry Giscard d'Estaing

Jacques Chirac

Jacques Chirac