Durant plus de trente ans, Jean-Pierre Pernaut a habité le cœur de nos foyers. Chaque jour de la semaine, il donnait rendez-vous à 13h aux Françaises et aux Français pour leur transmettre les dernières informations, mais aussi sa passion de nos régions, de notre patrimoine et de nos traditions. Il nous a quittés aujourd’hui, à l’âge de 71 ans, emporté par un cancer contre lequel il luttait depuis des années.

La jeunesse de ce natif d’Amiens, fils d’une pharmacienne et d’un directeur d’usine, fut scandée par les compétitions de hockey sur gazon, dont il fut triple champion de France. Adolescent curieux de tout, il décida de faire de ce penchant une vocation en intégrant l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille.

Après avoir affûté sa plume dans les colonnes du Courrier Picard, il fit ses premières armes télévisées sur les ondes de l’ORTF à 22 ans, à la rédaction régionale de Picardie. Le 6 janvier 1975, il rejoignit TF1, le jour même de sa création, comme un signe avant-coureur que le destin de la première chaine de France serait lié à ce journaliste qui n’aimait rien tant que les reportages au plus près des gens, et d’abord ceux auxquels on tend plus rarement des micros et qu’on voit moins souvent sur nos écrans. 

Après avoir présenté le journal de 20h, Jean-Pierre Pernaut prit ses marques au 13h, aux côtés d’Yves Mourousi qui lui céda son fauteuil en 1988. « Traverser la petite et la grande histoire du monde », telle fut la ligne de conduite que ce passionné d’automobile tint tout au long de sa carrière. Dans ce journal télévisé de la mi-journée qu’il présenta de 1988 à 2020, soit quelques 7000 fois, il n’occultait rien des fracas du monde et des tracas de la nation, mais il faisait la part belle aux splendeurs de nos territoires, aux richesses de nos terroirs, à nos métiers ancestraux, à nos us et coutumes. Chaque jour, devant plusieurs millions de Français, il faisait plus que présenter le journal : il représentait la France, sous toutes ses latitudes, dans toutes ses couleurs, et avec tous ses accents. 

Lorsqu’il quitta ce poste qui avait fait de lui une figure familière, presque familiale, pour tant de Français, il ne cessa pas pour autant d’exercer sa mission. Avec une passion intacte, il animait sa propre Web TV dédiée au patrimoine de nos régions. Et chaque vendredi, l’ancien animateur de Combien ça coûte ? était encore à l’antenne de Jean-Pierre et vous sur LCI répondant, toujours bienveillant et précis, aux préoccupations quotidiennes des Français. 

Passionné de théâtre et de politique, Jean-Pierre Pernaut avait aussi écrit deux pièces, Piège à Matignon et Régime présidentiel, à quatre mains avec son épouse, ainsi que de nombreux ouvrages à succès dont un célèbre Almanach des régions, prolongations littéraires de ses prédilections journalistiques. 

Le Président de la République et son épouse saluent un grand journaliste, qui fut pour tant de Français un compagnon du quotidien autant qu’un porte-parole, durant près de quatre décennies. Ils expriment leurs sincères condoléances à son épouse, ses enfants, sa famille et ses proches, ainsi qu’à ses collègues et tous ceux qui étaient fidèles aux rendez-vous de 13h.

À consulter également

542247410

Voir tous les articles et dossiers