Lors de ses entretiens téléphoniques internationaux liés à la crise ukrainienne, et notamment avec les dirigeants des pays de la région ces samedi 26 et dimanche 27 février, le Président de la République et ses interlocuteurs font le même constat d’une nécessité de travailler aux conditions du bon acheminement de l’aide humanitaire vers l’Ukraine.

Sur la base de ces échanges, la France portera un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies dès demain matin afin de garantir un accès humanitaire sans entrave, pour répondre aux besoins urgents des populations restées en Ukraine.
Au-delà de l'action humanitaire d'urgence, la France appellera dans ce cadre à un cessez-le-feu qui doit précéder tout pourparler de paix.

Voir tous les articles et dossiers