Publié le 19 mai 2021

Déclaration conjointe des chefs d’État de la France, de l’Égypte et de la Jordanie.

Emmanuel Macron, Président de la République française, Abdel Fattah Al Sissi, Président de la République arabe d'Égypte, et Abdallah II, roi du Royaume hachémite de Jordanie, se sont entretenus ce mardi 18 mai.
 
Ils ont exprimé leur vive inquiétude devant la montée des tensions au Proche-Orient, qui ont déjà fait de trop nombreuses victimes parmi les civils, y compris des enfants.
 
Le Président de la République française, le roi du Royaume hachémite de Jordanie et le Président de la République arabe d'Égypte ont appelé les parties à s’entendre immédiatement sur un cessez-le-feu. Ils ont également décidé d’œuvrer avec leurs partenaires internationaux pour permettre la cessation des hostilités, notamment dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations Unies.
 
Les trois chefs d’État ont souligné qu'il était urgent de traiter les causes structurelles du conflit israélo-palestinien, en reprenant des négociations effectives pour parvenir à une paix juste et durable. 
 
Ils ont rappelé que le règlement du conflit israélo-palestinien sur la base de la solution des deux États restait indispensable pour établir une paix globale dans la région. 
 
Ils ont demandé un accès total et sans entrave de l’assistance humanitaire à la bande de Gaza. Ils travailleront ensemble et avec leurs partenaires, ainsi qu’en coordination avec les Nations Unies, pour faire en sorte qu’une aide humanitaire suffisante et globale soit acheminée pour secourir la population de Gaza. 
 
Ils sont convenus de se réunir à nouveau dans le même format au cours des prochains jours.

Voir tous les articles et dossiers