Publié le 19 avril 2021

Chacune et chacun a le droit de vivre en sécurité dans notre République. Déplacement du Président Emmanuel Macron à Montpellier.

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est rendu à Montpellier, dans l’Hérault, afin d’illustrer sur le terrain, les résultats de la politique de sécurité du quotidien. 

Initiée depuis le début du quinquennat, cette stratégie vise à donner aux forces de l’ordre - policiers et gendarmes - les moyens d’accomplir leur mission au service de la population.

Depuis 2017, la France connaît une baisse importante des vols avec violences, des cambriolages et des vols de véhicules. Mais elle fait face à une forte augmentation des violences sur les personnes.

Parmi ces agressions, celles envers les policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers et élus de la République ont doublé en 15 ans. Il n'y a pas de fatalité et nous devons poursuivre nos efforts pour mieux les protéger.

Pour le droit à la vie paisible, des mesures concrètes sont prises depuis 2017 :

Chaque Français verra plus de forces de l’ordre sur le terrain en 2022 qu’en 2017.

➜ 6 200 policiers et gendarmes ont été recrutés depuis 2017 permettant une présence renforcée des forces de sécurité sur la voie publique et dans les transports. 

Ce nombre sera porté à 10 000 d'ici 2022.
 

Déplacement à Montpellier sur le thème de la politique de sécurité du quotidien

Rénovation des commissariats et des gendarmeries, nouveaux équipements et véhicules, formations : plus de moyens pour agir sur le terrain.

 Un budget consacré à la sécurité en hausse de 1,7 milliard d’euros depuis 2017, et 621 millions de France Relance. 

➜ 1,3 milliard d’euros consacrés à la rénovation de l’immobilier depuis 2017 (commissariats, gendarmeries).

➜ Un renouvellement de 50 % du parc automobile de la police et de la gendarmerie.

Aucun quartier n'est en dehors de la République. Nous redoublons nos efforts là où la délinquance s’est installée.

➜ 62 quartiers de reconquête républicaine ont été créés. 58 sont déjà en place avec des moyens massifs et l’essentiel des renforts en sécurité publique.

Depuis le début du quinquennat, une baisse de plus de 20 % des atteintes aux biens sur l’ensemble du territoire et autour de 15 % dans les quartiers de reconquête républicaine.

Une offre culturelle, sportive, éducative, associative diversifiée et républicaine dans les territoires est maintenue.

À cet effet, le Président de la République a échangé au centre social de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de la Mosson avec des acteurs de terrain engagés dans la lutte et la prévention de la délinquance.
 

Déplacement à Montpellier sur le thème de la politique de sécurité du quotidien

Nous agissons contre la consommation de stupéfiants pour ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue.

➜ Nous avons créé l’Office anti-stupéfiants avec un objectif : harceler les trafiquants et les dealers.

➜ Sur les 4 000 points de deal répertoriés, plus de 1 000 opérations ont été réalisées ces dernières semaines. Chaque jour, la fermeture de ces points change la vie dans les quartiers.

70 000 amendes ont été dressées depuis septembre dernier.

Une amplification de notre lutte accrue contre toutes les formes de menace.

➜ La création de 15 quartiers de lutte contre la radicalisation depuis le début du quinquennat.

En 4 ans, 35 attentats ont été déjoués par les services de renseignement.  
 

Voir tous les articles et dossiers