Au lendemain de la Première Guerre mondiale, deux infirmières, Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt, créent le Bleuet de France, une mobilisation citoyenne pour aider les blessés et mutilés de la guerre.

Pourquoi le bleuet ? Parce que c'est la seule fleur qui pousse alors sur les champs de bataille, un signe d'espoir et de vie qui reprend après l'horreur des combats.

Cette initiative centenaire poursuit son chemin et permet encore aujourd’hui de venir en aide aux anciens combattants, aux blessés de guerre, aux pupilles de la Nation ainsi qu’aux victimes du terrorisme à travers l’action de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG).

Aidez ceux qui restent et faites vivre la mémoire de nos combattants :

Découvrez l'histoire du Bleuet de France :

Voir tous les articles et dossiers