Publié le 7 novembre 2019

Harcèlement scolaire : le Président a un message pour les jeunes

Aujourd’hui, on estime qu’un élève sur dix est victime de harcèlement à l’école. Cela représente autour de 700 000 élèves, partout en France, qui ont à subir des insultes, des remarques, parfois de la violence. Ce fléau peut avoir lieu au sein de l’école, en dehors ou encore sur les réseaux sociaux. Il est inadmissible. Il ne doit jamais être toléré, ni encouragé.

Ce jeudi 7 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le Président de la République a tenu à s’exprimer sur Snapchat, réseau social fortement utilisé par les plus jeunes d’entre nous. Mobilisant les victimes ou témoins de harcèlement, Emmanuel Macron a rappelé qu’aucune honte ou peur de dénoncer ne doit exister. Bien au contraire, il est nécessaire d’en parler à son entourage (famille, professeurs, professionnels).

Retrouvez le message du Président Emmanuel Macron sur le harcèlement scolaire :

« Je vous demande de choisir, parce qu’il faut choisir, très simplement. Soit vous continuez à vous taire, à sourire de temps en temps, vous aussi à vous moquer, et alors c’est simple vous devenez complice. Et vous devenez complice de quelque chose qui a un nom, cela s’appelle le harcèlement. Soit vous faites un autre choix, vous faites un pas vers elle. Vous allez vous assoir à côté d’elle, vous lui tendez la main, vous essayez de comprendre »

Emmanuel Macron – 7 novembre 2019

Vous faire aider :

Si vous êtes victime de harcèlement scolaire, quelle que soit la forme qu’il prend (à l’école, en dehors, sur les réseaux sociaux), sachez que vous n’êtes pas seul(e). Parlez-en à des proches.

Besoin d’en parler à une personne extérieure ? Le « 3020 » est à votre disposition.

Ce numéro d’écoute entièrement gratuit est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h. Au bout du fil, des psychologues ou des professionnels de l’éducation seront là pour vous écouter et vous proposer une solution adaptée à votre situation.

Si vous êtes témoin, vous pouvez également utiliser ce numéro afin de demander des informations sur la manière dont vous pourriez aider la personne victime de harcèlement.

Le harcèlement est une maladie dans notre société. Combattons-le, ensemble.

Voir tous les articles et dossiers