Publié le 10 avril 2019

Décès de Claude Lalanne

La sculptrice Claude Lalanne nous a quittés aujourd’hui.

Claude Lalanne était une poète des formes et de la matière qui puisait son inspiration dans la nature. Elle créait des sculptures, des tables, des fauteuils, des miroirs, des vases, des bijoux – des œuvres-objets qui réconciliaient la beauté et l’utilité.

Elle formait avec son époux François-Xavier, décédé en 2008, un couple d’artistes, « Les Lalanne », qui ont façonné à quatre mains un univers baroque aux accents surréalistes. Dans un dialogue inlassable, mais chacun avec un style et un modelé propres, ils ont produit une œuvre inspirée de la faune et de la flore qui décline les hybridations les plus incongrues entre les humains, les animaux, les végétaux et les choses.

Ils ont ainsi inventé un monde d’hommes à la tête de chou, d’hippopotame-baignoires, de secrétaire-rhinocéros, d’escargot-doigts et de pommes-bouches où sont fondus dans un alliage unique et pétris ensemble l’imagination, l’humour et la poésie.

Une des œuvres les plus célèbres de Claude Lalanne est sans doute L'homme à la tête de chou qu’elle réalisa en 1968 et qui inspira à Serge Gainsbourg son fameux album éponyme en 1976.

On lui doit aussi un banc-branches, des tables feuillues, une banquette-crocodile, un chou géant à pattes, des chaises-Ginkgo… Autant d’œuvres qui réenchantent le familier et le fonctionnel en injectant dans la matérialité de la vie contemporaine un peu de la folie onirique des contes et du désordre sublime de la nature.

Le Président de la République et son épouse présentent à ses quatre filles, ses six petits-enfants et ses nombreux arrière-petits-enfants leurs condoléances attristées.

Voir tous les articles et dossiers