Publié le 2 avril 2019

Mort d’un médecin militaire lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Mali

Le Président de la République a appris avec une très grande tristesse la mort d’un médecin militaire lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Mali ce mardi 2 avril, suite au déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé.

Il s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de cet officier français, mort dans l’accomplissement de sa mission.

Le Président de la République adresse ses très sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d’armes, et les assure de la pleine solidarité de la Nation dans ces douloureuses circonstances. Il tient à saluer l’abnégation et le courage des femmes et des hommes du service de santé des armées qui sauvent des vies au péril de la leur.

Il tient à exprimer à nouveau sa totale confiance aux militaires français engagés au Sahel et salue leur détermination à poursuivre leur importante mission. Il souhaite à nouveau rappeler l’entier soutien de la France au Mali et à la force des Nations Unies pour la mise en œuvre de l’accord de paix.

Voir tous les articles et dossiers