Publié le 28 janvier 2019

Décès d'Henry Chapier, grand critique de cinéma et animateur de la célèbre émission Le Divan

Henry Chapier, grand critique de cinéma et animateur de la célèbre émission Le Divan, vient de nous quitter.

Né en 1933 à Bucarest, il a 15 ans lorsqu’il arrive en France. Fasciné par le septième art, il transforme sa passion en métier à la fin des années 1950 en collaborant successivement à l'hebdomadaire Arts, à L’Express, puis à Combat. Il se forge alors une réputation de critique exigeant et frondeur en défendant avec ferveur une haute idée du cinéma.

Cette conception, il lui a donné corps en passant derrière la caméra. Les quatre films qu’il réalise entre la fin des années 1960 et le début des années 1970 – Un été américain, Sex Power, Salut Jérusalem et Amore – sont des odes à l’ouverture au monde et à la diversité des cultures, à l’anticonformisme, et finalement à la liberté. 

La passion de l’écriture l’a toutefois emporté chez lui. En 1974, il prend la direction des pages culture du Quotidien de Paris. Il y publie à un rythme effréné, sans jamais que sa plume affutée ne s’émousse : il devient « l’homme aux mille papiers ».

Mais c’est comme animateur de télévision que tous les Français vont le découvrir. Après avoir intégré France 3 en 1978 comme éditorialiste culturel, il devient l’un des visages de Soir 3, le célèbre journal quotidien de la chaîne. Et c’est en 1987 qu’il crée Le Divan. Durant sept ans, plus de 300 célébrités se sont allongées sur le fameux divan jaune de son émission. En interviewer-psychanalyste, Henry Chapier a ausculté les esprits des plus grandes figures de son temps. D’Arletty à Gainsbourg, de Coppola à Béjart, de Maria Casarès à Jean Rouch, en passant par Simone Veil, Elia Kazan ou encore le Mime Marceau, c’est le testament d’une époque qu’il nous a légué, rythmé par sa voix reconnaissable entre mille, avec sa diction lente, son ton bienveillant et son phrasé singulier.

« Il est interdit de vieillir ! » clamait-il après son départ de France 3. Henry Chapier, de fait, ne cessa jamais de développer de nouveaux projets. Reprenant du service en tant que critique de cinéma, notamment pour Radio Nova, il créa aussi la Maison Européenne de la Photographie en 1996 et en assura la présidence jusqu’en 2017. En 2000, il avait aussi cofondé le festival « Art Outsiders », consacré à la création contemporaine et à ses rapports avec les sciences et les technologies.

Henry Chapier au fond, c’était tout à la fois un amoureux du cinéma et de la photographie, un homme des arts et des lettres, et un monument du petit écran. Les Français n’oublieront pas l’exigence de son regard, son inépuisable curiosité et la douceur de sa voix.

Le Président de la République adresse ses plus sincères condoléances à ses proches.

Voir tous les articles et dossiers