Entretien avec le président Vladimir Poutine

Le président de la République s’est entretenu aujourd’hui avec le président Vladimir Poutine, auquel il a de nouveau souligné la gravité particulière de la situation actuelle en Ukraine.

Il a rappelé également que le référendum prévu en Crimée le 16 mars, dont les préparatifs se poursuivent dans la plus complète opacité, n’a aucune base légale.

Il a demandé au président Poutine de tout faire pour éviter un rattachement de la Crimée à la Russie, qui serait une annexion inacceptable pour la communauté internationale.

Le président de la République a rappelé, par ailleurs, les paramètres d’une sortie de crise, qui ont fait l’objet de nombreux échanges entre la Russie, l’Union européenne et les Etats-Unis au cours des derniers jours :

- La Russie doit reconnaître et respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine et retirer les troupes déployées en Crimée depuis la crise.

- L’organisation de l’élection présidentielle du 25 mai, sous contrôle international et dans la plus grande transparence, permettra d’assurer le succès de la transition politique en cours en Ukraine.

- Une nouvelle constitution devra ensuite être adoptée, qui garantira le plein respect des droits de la communauté russophone et pourra prévoir une réelle décentralisation dans l’intérêt de l’ensemble des régions ukrainiennes.

Le président de la République a souligné qu’il était encore temps d’éviter une escalade inutile et dangereuse.

Restez connecté