Publié le 17 décembre 1980

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing à M. Turbay Ayala, Président de la République de Colombie, à l'occasion de la commémoration du 150ème anniversaire de la mort de Simon Bolivar, Paris, Palais de l'Élysée, le 17 décembre 1980

17 décembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing à M. Turbay Ayala, Président de la République de Colombie, à l'occasion de la commémoration du 150ème anniversaire de la mort de Simon Bolivar, Paris, Palais de l'Élysée, le 17 décembre 1980

Télécharger le .pdf
Monsieur le président,
- A l'occasion du 150ème anniversaire de la mort de Simon BOLIVAR, je tiens à m'associer à l'hommage que les chefs d'Etat, réunis à Santa Maria, rendent au Libérateur de l'Amérique latine.
- A travers son souvenir, ce sont les valeurs pour lesquelles il a combattu et qu'il vous a léguées qui vous rassemblent aujourd'hui. Ces valeurs sont aussi les nôtres. Sur elles, se fondent les relations d'amitié et de confiance qui lient vos pays à la Franceet à l'Europe.
- Je souhaite que ces relations affirment notre solidarité dans le monde actuel et la contribution que nous voulons apporter ensemble à la paix, à la justice et au progrès de la communauté internationale.
- Je vous prie, monsieur le président, de partager avec les Chefs d'Etat qui vous entourent en cet anniversaire les assurances de ma très haute considération.\

Voir tous les articles et dossiers